Dernières chroniques | Recent reviews
publié le 21 juin 2018
Lace
Human Condition – LP
Funeral Party records 2018

Leader of the gang tatoué dans les poils, l'insert de Human Condition annonce la couleur. Le premier album de Lace, groupe de Houston, n'est >>
publié le 20 juin 2018
Come Holy Spirit
Asters And Disasters – LP
Water Wing records 2018

Troisième album pour Come Holy Spirit, groupe de Pittsburgh mais dont les influences se situent de l'autre coté de l'Atlantique, chez cette >>
publié le 19 juin 2018
Gerda
Black Queer – LP
Shove, Sonatine, Wallace... records 2018

Cela a finit par arriver bien que rien ne soit inscrit dans le marbre. Gerda a sorti un album laissant sur sa faim, un album où le feu ne prend pas. >>
publié le 18 juin 2018
Blank Veins
From One Head – 12''
Killedbyanaxe records 2017

Les services Sanction & Châtiment de Perte & Fracas ont fini par craquer. Les quatre morceaux de From One Head sont connus. Ils sont sortis >>
publié le 17 juin 2018
Sediment Club
Stucco Thieves – LP
Wharf Cat records 2018

Sediment Club fête ses dix ans d'existence avec ce troisième album (quatre si on compte le split avec Guerilla Toss) et le moins qu'on puisse dire, >>
publié le 16 juin 2018
The Channels
Double Negative – LP
Drop Medium 2018


Venant du label new-yorkais Drop Medium qui nous a déjà donné Shimmer, Pucker Up ou Dog et avec Ian Kovac, ex-Guerilla Toss (et qui a une >>
publié le 14 juin 2018
Haunted Horses
Cold Medicine – 8''
Void Assault records 2018

Après avoir annoncé son retour d'entre les morts avec la cassette Come l'année dernière, le duo de Seattle continue avec Cold Medicine sur un >>
publié le 13 juin 2018
Caramuerto
Humo y Espejos – LP
Magia Roja 2018


Une pochette très marquée par Salvador Dali (et oeuvre de Aina Climente). Un titre d'album, de la fumée et des miroirs, en référence à un tour >>
publié le 12 juin 2018
Plax
Clean Feeling – LP
Super Secret records 2017

Plax, une belle bande de punks d'Austin plus tout jeunes qui ont mis tout le savoir-faire de leurs autres groupes au service d'un nouveau >>
Bambara
Shadow On Everything – LP
Wharf Cat records 2018

La meute court à l'aveugle dans le noir. Personne ne sait si elle fuit un danger ou si elle passe à l'attaque. Les images sont toutes noyées >>
publié le 10 juin 2018
Mange Ferraille
s/t LP
Poutrage/Tendresse/A Tant Rêver Du Roi 2017

Mange Ferraille te ferait bouffer n'importe quoi. Des boulons, du béton et surtout des titres répétitifs à n'en plus finir et très longs, vu qu'il faut de >>
Louis Minus XVI
De Anima – LP
Tandori, Poutrage, Becoq, L'étourneur... 2017

Le fait de toujours retrouver Louis Minus XVI, groupe tendance free-jazz, sur des labels connotés rock et noise n'est pas un hasard. Parce >>
Tendinite
EP – 10''
Araki/Fuck a Duck/Poutrage records 2018


A priori, pas de quoi provoquer un torticolis à l'écoute de Tendinite, pas de quoi se retourner soudainement sur son passage, esbaudi par >>
publié le 08 juin 2018
Chocolat Billy
Délicat Déni – CD
Kythibong/Les Potagers Natures 2018

Chocolat Billy et Api Uiz ne partagent pas seulement un membre en commun, le guitariste/chanteur Ian «skipper frustré» Saboya mais aussi l'amour >>
Francky Goes To Pointe-à-Pitre
Plaisir Coupable – CD
A Tant Rêver Du Roi records 2018

Francky Goes To Pointe-à-Pitre, c'est trois Tourangeaux qui s'encanaillent en Guadeloupe, le zouk de Grande-Terre envahit par le >>
publié le 07 juin 2018
Fire!
The Hands – LP
Rune Grammofon 2018

Pour ce sixième album, le trio suédois Fire! revient aux fondamentaux. Recentrage sur le cœur du groupe en pleine action. Pas d'invités, de >>
publié le 06 juin 2018
Facs
Negative Houses – LP
Trouble In Mind records 2018

J'avoue être totalement passé à coté de Disappears. Pourtant, du CV alléchant se profilait dans ce groupe. Notamment Brian Case, >>
publié le 05 juin 2018
End Time
s/t 12''
Fullyintercoastal records 2018

C'est le genre de disque qu'on n'aime pas chroniquer. Pas parce que la musique est nulle mais parce qu'elle est assez générique, sans >>
publié le 04 juin 2018
Prettiest Eyes
Pools – LP
Castle Face records 2017

Le précédent album n'avait pas été spécialement concluant mais pour leur deuxième essai, il est permis de plonger tête la première dans >>
publié le 03 juin 2018
Nasti
Big Achievements – LP
Iron Lung records 2017

Toutes les sorties d'Iron Lung sont surveillées de près mais celle de Nasti à l'automne dernier a échappé à nos écrans radars. Nasti, oui car >>
publié le 31 mai 2018
E
Negative Work – LP
Thrill Jockey records 2018


Les morceaux du premier album avaient tellement été usés jusqu'à la corde qu'il était temps que E arrive avec une nouvelle cargaison de joyaux. >>
publié le 30 mai 2018
Hank Wood And The Hammerheads
s/t – LP
Toxic State records 2018

Gros coup de chaud sur New York. Hank Wood And The Hammerheads publie son troisième album, quatre ans après un précédent n'ayant >>
publié le 29 mai 2018
Sojii
s/t – tape
False Profit records 2018

Quand un groupe fait penser directement à des anciennes idoles comme Jaks, Jack'o'Nuts ou Bar-B-Q Killers et même Loraxx, tu ne te poses pas 36000 questions et tu fonces acheter la cassette (jaune). En plus, pour mettre toutes les chances de leur coté, ce groupe situé dans le Michigan a été >>
Albacore
Never Trust A Seafood – LP
self-released 2017

Je ne savais pas que la mer remontait jusqu'à Toulouse. Albacore, ça sonne très manga, du coup je croyais que c'était le pote d'Albator mais >>
publié le 28 mai 2018
Nurse
self-titled CD
self-released 2018

Le temps est une donnée élastique et éminemment trompeuse. Nurse te fait croire que les années 90 ne sont pas terminées et qu'ils sont >>
Laurence Wasser
V - LP
Atomic Bongos records 2018

Cet album ne sent pas uniquement le cul, les plaisirs interdits et la souffrance. Il possède également l'odeur des lendemains de défaite et la >>
Pamplemousse
s/t - CD
A Tant Rêver du Roi 2018

Un vent du sud, très au sud, nous amène Pamplemousse sur un plateau. Ce n'est pas tous les jours qu'un groupe de la Réunion débarque >>
Melt
s/t CD
self-released 2017

Jusqu'à maintenant et personnellement, Melt était un groupe d'Arras qui avair sorti un et un seul disque, un single en 1996 sur Prohibited >>
publié le 26 mai 2018
The Ex
27 Passports – LP
Ex records 2018

27 Passports, premier album par The Ex, un jeune groupe Hollandais qui a fait les choses en grand pour débuter dans la vie avec un somptueux >>
publié le 24 mai 2018
Death Engine
Place Noire – LP
Apocaplexy/Throatruiner records 2018


Bretagne, Lorient, Place Noire. Horizon bétonné. Architecture brutaliste. Pollution visuelle. Labyrinthe de rues identiques. Death Engine va éclater >>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 21/06/2018
<07|06|2018>
Mettez un peu de Coke dans votre vie. Leur premier enregistrement dans la vie est une modeste cassette cinq titres répondant au nom de EP. Et ce groupe californien possède déjà de quoi vous retourner la tête sans problème.


The Art of Losing (+)

Hoover
Side Car Freddie - 7''
Hoover Limited, Dischord records 1992
The Lurid Traversal Of Route 7 - CD
Dischord records 1993

s/t 12''
Slowdime records 1998

[publié le 14 juin 2018]



The Art of Losing vous a déjà parlé de Regulator Watts et Abilene. Il aurait fallu commencer par le commencement, par le premier maillon de la chaîne qui s'appelle Hoover. Le guitariste-chanteur Alex Dunham avait commencé sa brillante carrière par ce groupe de Washington DC. On ne va pas vous dire que c'était son meilleur groupe parce que ces projets suivants étaient très classe mais Hoover, c'était la classe ultime avec un seul album, l'emblématique The Lurid Traversal Of Route 7, un des meilleurs disques du catalogue
Dischord records.
Le
premier enregistrement de Hoover est le single Side Car Freddie/Cable avec deux titres qui ne seront pas repris sur l'album (enfin presque puisque Cable y figure mais dans une version différente avec de la trompette). L'influence Fugazi est là certes mais Hoover savait écrire de telles brillantes compositions que tout ça est bien secondaire. Chez Hoover, on pouvait entendre du Slint, des arpèges qui fendent le coeur (le début de Side Car Freddie) ou des riffs qui fendent le bois, une atmosphère tendue, une âpreté, des déflagrations contrôlées, un son de guitare qui donne la chair de poule, un post-hardcore unique avec une émotion sans fard. Deux somptueux morceaux.

:: download side car freddie 7''

info :
33 rpm, inner sleeve with lyrics. Frederick T. Erskine, Christopher Farrall, A. Timothy Dunham, Joseph P. McRedmond. Recorded october 1992 at WGNS with G. Turner. Inner band's photo by Pat Graham.






Hoover n'a existé qu'entre 1992 et 1994 mais il a laissé derrière lui un album qui compte énormément, le pyramidale
The Lurid Traversal Of Route 7. S'il est facile d'entendre du Fugazi dans ce disque, Hoover va bien au-delà. Le jeu des deux guitaristes, le fait que trois chanteurs se relaient à tour de rôle, la trompette sur une poignée de titres, la dynamique des morceaux, le crescendo de la tension élaboré de main de maître, les contrastes entre accalmies de pure beauté et les rudes explosions, les stop and start qui cristallisent, la personnalité de chaque titre font que l'heure d'écoute que représente cet album très dense n'est jamais ennuyeuse ou ne vous fait penser à d'autres groupes à part que vous êtes en présence d'un très grand disque. C'est complexe et limpide à la fois, agressif et mélodique, chaleureux, puissant et méchamment incisif. Pas un seul temps faible, que des fulgurances, des titres qui s'allongent et hypnotisent (Electrolux et Cuts Like Drugs), une section rythmique au groove imparable et la basse centrale de Erskine (qui jouera plus tard dans June of 44), des guitares foutrement inspirées avec des riffs qui arrachent tout ou deviennent plus atmosphériques et sans cesse, cette tension qui ne vous lâche pas.
Sur la version CD, le single trois titres publié un peu avant en 93 a été rajouté avec les morceaux Return, Private et Dries.

:: download the lurid traversal of route 7 CD

info : Hoover union is C. Farrall, F. Erskine, J. McRedmond & A. Dunham. Recorded at WGNS in August 1993 with G. Turner and JC CArrera. Piano : Cable Nelson, trumpet : Fred Erskine
, 4track : Alex Dunham, Cat, Cleo. Graphics : Jason Farrell, photos : A. Dunham, Stove : P. Graham.







Sur l'insert de ce disque, il est écrit Hoover played 127 shows from June 5, 1992 to April 26, 1994. Cela n'a pas empêché les quatre protagonistes de se reformer brièvement en 98 (et aussi en 2004 pour une poignée de concerts) pour mettre la main à la pâte et finir ces cinq morceaux qui n'avaient pas vu le jour pour cause de séparation de groupe. Ils ont bien fait de revenir. Cinq titres dans la pure veine Hoover avec un son de dingue, clair, percutant et abrasif pour des compos toujours incroyablement classe et une version très dub d'Electrolux nommé Relectrolux/Electrodub. Ce disque publié à l'origine par Slowdime records (c'est la version que vous avez à l'écran) et qui était devenu rare a été représsé en 2016 par le label espagnol B-Core. Quant à l'album The Lurid Traversal Of Route 7, il a été représsé plusieurs fois par Dischord et se trouve toujours facilement.

:: download s/t 12''

info : 1 insert with lyrics. Intended as documentation only Hoover union was Dunham, Erskine, Farrall & McRedmond. Recorded October 1997 at WGNS Washington DC with Turner and Carrera. Graphics Farrell.

 
Colossamite
All Lingo's Clamor - CD
Skin Graft records 1997
Camera Within - CDEP
Skin Graft records 1998

Colossamite/White Tornado
split 7''
Skin Graft records 1998

[publié le 01 juin 2018]



All Lingos's Clamor par Colossamite, c'est un des classiques du noise-rock, un disque à posséder absolument si jamais ce genre vous titille les neurones de façon déraisonnable. A l'époque, Colossamite s'était tout de suite fait un nom grâce à la présence de Nick Sakes, chanteur-guitariste des grandioses Dazzling Killmen qui avait mis la clef sous la porte en 1994. Les trois p'tits jeunes qui l'accompagnaient (Chad Popple, batterie et la paire de guitaristes John Dieterich et Ed Rodriguez), jouaient déjà ensemble dans Gorge Trio. Quand ils sont tombés sur une annonce de Sakes cherchant des musiciens pour former un nouveau groupe, ces fans de Dazzling Killmen n'ont pas hésité une seule seconde. Colossamite avait fait une entrée fracassante avec ce premier mini-album six titres. Le projet le plus proche des Dazzling avec une tension identique à couper au couteau, l'envie de charcuter les chairs au plus profond et expulser son malaise comme si c'était le dernier jour à vivre. Pas de basse mais trois guitares offrant un barbelé de bruits hyper acéré avec des micro pointes de mélodies, une complexité apparente qui éclatait tout sur son passage, une pression d'enfer, graduelle, une course-poursuite qui avançait par étape mais avec toujours un mur en bout de piste. S'écouter les cinq minutes de My Driving Hand ou For The Sake Of Structure est toujours un plaisir immense. Ce groupe savait comment pousser sa proie dans ses derniers retranchements, lui peler les nerfs et lui décoller les rétines. Avec la voix de Sakes pour couronner le tout, All Lingo's Clamor est un festin royal qui n'a pas pris une ride.
Un disque n'existant qu'en version CD et toujours disponible sur Skin Graft records. Pour le deuxième album, vous pouvez aller directement l'écouter ici ou lire quelques mots par à une époque où on savait faire des chroniques brèves.

:: download all lingo's clamor CD

info : Chad Popple:\ drums. Ed Rodriguez:\ guitar. John Dieterich:\ guitar. Nick Sakes:\ guitar:\ vocals. Recorded october, 1996:\ Dave Gardner. Design:\ Todd Trakinat (ass-ist: Mars).







Skin Graft a toujours aimé publier des disques dans des formats originaux. Pour ce CD trois titres de Colossamite connu sous le nom de son premier morceau, Camera Within, c'est un frisbee de la taille d'un CD qui fait office de pochette. Existe dans différentes couleurs. Musicalement, c'est de la taille de All Lingo's Clamor avec en troisième place, une reprise de Die Kreuzen, Imagine Among The Light avec un saxophone en mode free pour appuyer la furie ambiante.

:: download camera within CD

info : CD with frisbee. John Dieterich - guitar, electromanipulations. Chad Popple - drums. Nick Sakes - vocals, guitar. Ed Rodriguez - guitar, percussion. Recorded by Prince David Gardner in the place formerly known as Amrep studios. Saxophone - Seth Peterson on Imagine Among The Light.



Ce split entre Colossamite et White Tornado est encore un classique du genre à posséder absolument. Car non seulement, les deux titres proposés sont totalement inédits et n'ont jamais été publiés sur d'autres disques des deux groupes mais en plus, ce sont deux titres monstrueusement bons.
Colossamite se fend d'un Gusts Of Lead enregistré dans les studios d'Amphetamine Reptile. C'est particulièrement écorché, torturé, saignant. Les nerfs à vif, la tête à l'envers, des guitares qui vous tombent dessus dans tous les sens, une rythmique limite free de la part d'un Popple en feu. Bref, la folie et l'efficacité à tous les étages. Grandiose.
Et quand on tourne la galette, Contrived par les Italiens de White Tornado vous achève. Pour les incultes et les retardataires, on vous rappelle que White Tornado est un des groupes noise les plus injustement méconnus alors que leur seul album From Hand To Mouth paru en 97 est une pièce maîtresse de l'échiquier noise-rock. Contrived erre dans des sphères proches de celle de Colossamite. Une voix trafiquée à la brosse à reluire, un son de guitare sur lequel bave Albini & Big Black, une pression constante et une folie maîtrisée qui sont la marque des grands pour un morceau qui fait très mal. Ce disque est un incontournable.

:: download split 7''

info : Colossamite : Chad Popple/Drums - Ed Rodriguez/Guitar - John Dieterich/Guitar - Nick Sakes/Guitar, Vocals. Recorded by Dave Gardner at Amrep Recording Studios, Minneapolis, USA - June 12, 1997. White Tornado
: Ninni Morgia/Guitar - Massimiliano Sapienza/Vocals - Ivan Bonica/Drums - Marcello Di Lorenzo/Guitar. Recorded by Emmanuel Maccarrone at Motore Sonoro, Catania, Italy - January 15, 1998.



r

>> next