Dernières chroniques | Recent reviews
publié le 02 décembre 2016
Fake Limbs
Matronly - LP
Don Giovanni 2016

Est-ce que vous voulez encore une bonne dose de rock'n'roll noise fiévreux dans les veines ? Parce que Fake Limbs sont des patrons dans le genre.
>>
publié le 01 décembre 2016
Animal Lover
Stay Alive - LP
Forward 2016


Voilà un groupe qui avait fait naître les espoirs les plus fous sur les mini-albums Guilt et Fundango. Et qui les avaient déjà en partie confirmés. Il ne
>>
publié le 30 novembre 2016
Ultraphallus
The Art Of Spectres - LP
Sub Rosa 2016


Je ne connais pas les raisons qui ont empêché de sortir cet album en temps et en heure. Enregistré en août 2013 par Tim Cedar (Part Chimp) et >>
publié le 29 novembre 2016
Whore Paint
Ultra Sound – CD
Transition Loss 2015

En tout bon intégriste qui se respecte, j'attendais benoîtement la version vinyle promise par le label pour fin 2015. Ne voyant plus rien s'annoncer
>>
publié le 28 novembre 2016
Finished
Cum Inside Me Bro – LP
Load 2016

Finished, c'est ce groupe de Providence qui avait attiré l'attention grâce ou à cause, c'est selon, le visuel d'une précédente cassette euh...
>>
publié le 25 novembre 2016
Baby Fire
Gold - CD
Off records 2016


Dominique Van Cappellen-Waldock, qui se fait passer ici pour Diabolita, possède plusieurs vies qui lui permettent de s'investir dans de multiples
>>
publié le 23 novembre 2016
The Wilful Boys
Rough As Guts – LP
Ever/Never 2016

Quand vous avez un groupe qui décide de s'appeler The Wilful Boys, à savoir les gars obstinés en version française, avec un titre d'album qui est
>>
publié le 22 novembre 2016
Palehorse
Looking Wet In Public – LP
Truthseeker 2016

C'est ballot, je viens à peine de découvrir ce groupe que c'est déjà terminé. Born in London in 2000. Died in London in 2016. Trois albums précédents >>

publié le 21 novembre 2016
Portron Portron Lopez
Moi Aussi J'Ai Des Amis Qui Font Du Bruit – LP
Sacrebleu/PoiL records 2015

Ça fait un bail que ce disque traîne sur les étagères. Et je ne m'explique vraiment pas pourquoi il a autant tardé à en ressortir. La belle pochette rose et >>

Format
Empyrée – LP
Self-released 2016

L'Empyrée, c'est un monde imaginaire, la partie la plus élevée du ciel, là ou résident les dieux qui se la coulent douce en regardant sur terre se >>

Pauwels/Uns
Split LP
October Tone 2016

Pochette sérigraphiée avec amour à 500 exemplaires, couleurs flashantes et tête de monstre pour faire peur aux petits enfants, ce disque est >>

publié le 20 novembre 2016
Noyades
Go Fast – LP
Degelite/Jungle Khôl/Kandala/Rejuvenation/S.K. 2016

Et bien voilà : c’est doublement de ma faute. Tu peux pas savoir comment c’est chiant de chroniquer un disque plusieurs fois. Mais quand le grand
>>
publié le 17 novembre 2016
Punching Swans
Nesting – CD+Book
Skingasm 2016


Sacré bestiole que ces Punching Swans. Un trio qui a fait son nid dans le comté du Kent en Angleterre et Nesting est déjà son troisième album. Dans un monde parfait rempli de présidents blancs, blonds et plein aux as, Nesting serait sur toutes les
>>
publié le 16 novembre 2016
Opiliones
Guilt – LP
Munich Punk Shop/Antena Krzyku... 2016

Découvert via un split single avec Frana, les Allemands d'Opiliones reviennent avec un album, le deuxième, après un premier en 2014, The Heart
>>
publié le 15 novembre 2016
Pardans
Heaven Treason Women – LP
Third Coming/Premium Abundance 2016

Mes longues années de pratique du danois me permettent d'avancer sans ambages que Pardans signifie danse de bal. Ou un truc de ce goût là.
>>
publié le 14 novembre 2016
Viagra Boys
Consistency Of Energy – 12''
This Charming Man/Push My Buttons 2016

Avec sept membres dans ses rangs, Viagra Boys est fortement doté en testostérone. Sept membres suédois (Stockholm) mal rasés, chevelus,
>>
publié le 08 novembre 2016
The Blind Shake
Celebrate Your Worth – LP
Goner 2016

Depuis 2013 et Key To A False Door, The Blind Shake sort son album annuel. Celebrate Your Worth est le septième en tout et à chaque fois, se
>>
The Blind Shake/Meatbodies
Split 7''
Wet Bridge 2016

Alors que Celebrate Your Worth, le nouvel album de The Blind Shake, vient juste de sortir, le trio de Minneapolis s'est offert un amuse-gueule sur le
>>
publié le 06 novembre 2016
Hollywoodfun Downstairs
Reactions – LP
Press Gang records 2016

Tiens, je vais un peu te raconter ma petite vie, puisque je sais que tu en as strictement rien à foutre. Bah ne t’inquiète pas pour autant : ce
>>
publié le 04 novembre 2016
Lithics
Borrowed Floors – LP
Water Wing 2016

Le post-punk, je ne sais plus à quelle génération on est rendu. Celle qui ne veut plus rien dire sans doute et qui devrait enterrer le terme, celle qui
>>
publié le 03 novembre 2016
Cinemechanica
s/t – LP
Arrowhank 2016

Cinemechanica, ça sent l'association fumeuse de termes qui n'a de sens que pour leurs géniteurs, une nouvelle norme des plans verticaux
>>
publié le 02 novembre 2016
Drache
Skeet Shooting – LP
Boom Boom/Katatak/Rejuvenation/Tendresse 2016

Tout d’abord, laissez-moi un peu faire les présentations, juste histoire d’entretenir pendant encore quelques toutes petites secondes l’illusion
>>
publié le 27 octobre 2016
King Champion Sounds
To Awake In That Heaven Of Freedom – 2xLPs
Excelsior 2016

King Champion Sounds porte plus que jamais parfaitement son nom. Le roi des sons tous azimuts. Le champion de la diversité. Deux vinyles, dix-
>>
publié le 25 octobre 2016
Musk
Musk 2 : The Second Skumming - LP
12XU 2016

Musk sent la bête sauvage. Une profonde sécrétion rock'n'roll mélangée à l'acide sulfurique pour éradiquer tous les nuisibles qui font du rock un
>>
publié le 21 octobre 2016
Ballroom
s/t – LP
Ever/Never 2015

Si la pochette sert de référence, la salle de bal risque de se montrer furieusement agitée et sanglante. Ballroom, nouveau groupe
>>
publié le 20 octobre 2016
Oozing Wound
Whatever Forever – 2xLPs+comic book
Thrill Jockey 2016

Whatever Forever. C'est exactement ça, du moment qu'un nouvel album d'Oozing Wound débarque, régulièrement, nous apporter notre >>
publié le 19 octobre 2016
Haan
Sing Praises – 12''
Kaos Kontrol 2016

Le label finlandais Kaos Kontrol est connu pour son goût prononcé pour les musiques lourdes, noise et qui font trembler les fondations de n'importe
>>
Hyperculte
s/t – LP
Bongo Joe/Red Wig 2016

Ces deux drôles de bestioles poilues émergeant dans la brume sont Simone Aubert (batterie, chant et un brin de guitare) et Vincent Bertholet
>>
publié le 18 octobre 2016
Jubilé
…Et Tu M’Obéis – LP
Amor Komma/Assos’Y ‘Song/Bad Health... 2016

Quand on a rien à dire on ferme sa gueule, oui monsieur. Et puis c’est tout. Duo stéphanois officiant depuis une dizaine d’années maintenant >>

publié le 17 octobre 2016
Bruxa Maria
Human Condition – LP
Extreme Ultimate 2016

Comme un cadeau tombé du ciel sur le coin de notre pauvre petite tête, Bruxa Maria débarque de nulle part. Et quand ce cadeau se révèle aussi
>>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 02/12/2016
<20|11|2016>
Dans un passé très récent, Hissing Tiles s'appelait Gazer. Un album et un split 7'' très enthousiasmants avaient vu le jour. Pour des raisons inconnues, le groupe de Cincinnati a changé de nom, ce qui ne l'a pas empêché comme prévu d'enregistrer un second album, Aces Read Me To Sleep. Par contre, ce qui était moins prévu, c'est de ne trouver aucun label pour le sortir. Alors plutôt qu'attendre indéfiniment dans son coin, le trio l'a réalisé en version numérique. Et si des personnes, où qu'elles soient, avec un minimum de moyens, sont motivées pour le publier, n'hésiter pas à les contacter. Ce noise-rock spasmodique, bouillonnant, rageur et assez barré mérite largement d'avoir un support digne de ce nom.



The Art of Losing (+)

Sea Scouts
Beacon Of Hope - CD
Patsy/Unstable Ape 1998
Word As A Weapon - 7''
Zum records 1999

[publié le 23 novembre 2016]



En 1998, Sea Scouts a réussi à stabiliser sa formation autour de Tim Evans (chant-guitare), Alex Pope (basse) et Monika Fikerle (batterie). Le résultat se fait aussitôt sentir sur le deuxième album Beacon Of Hope, encore plus consistant et cohérent que Pattern Recognition. Beacon Of Hope fait bloc. De signal d'espoir, ce n'est pourtant pas ce qu'il ressort de Beacon Of Hope à l'instar du nom du dernier titre qui sent bon les lendemains qui chantent, We're All Gonna Die. Cependant, ce n'est pas qu'une histoire de titre. L'ambiance générale est lourde, noire, chargée d'une puissante mélancolie rageuse. Les huit titres sont construits sur un canevas assez similaire. Une longue vague bruyante, épaisse, tumultueuse avec de l'écume et une eau pas très claire, qui ne cesse de monter, de charrier des émotions fortes, avec du ressac, de la forte intensité, une rude beauté amenant son lot de titres poignants au sommet duquel on trouve The Gate et le fameux We're All Gonna Die. Un beau disque qui remue bien les tripes.

:: download beacon of hope CD

info CD :
Tracks 1-5 & 8 recorded by Dan McKay & Leigh Ritson; Tracks 6 & 7 and all vocals recorded by Nick Carroll; All songs mixed by Nick Carroll, Sea Scouts & Leigh Ritson; May-July 1998. Laura MacFarlane plays vibraphone on ëThe Nest. All songs by Tim Evans Alex Pope Monica Fikerle. Live Sound : Leigh Ritson. Graphics by : Halszka & Tim Evans.





En 1999, Sea Scouts part conquérir les USA et l'Europe. Aux Etats-Unis, George Chen qui avait organisé la tournée leur propose de sortir un single sur son propre label Zum records. Face A, Sea Scouts réenregistre Word As A Weapon avec une vraie batterie alors que l'original se trouve sur $100000 Mamal avec une boite à rythme hyper speed et chaotique. Face B, au pays de l'Oncle Sam, Sea Scouts joue la provocation et accouche d'un Destroy Your Local McDonalds épique. Sea Scouts traverse ensuite l'Atlantique et part faire le tour des pays scandinaves, de l'Europe de l'Est, l'Allemagne et le Royaume-Uni (et bien sûr évite la France, le contraire aurait été étonnant). Une tournée qui se termine en auto-stop à travers l'Angleterre pour honorer leurs concerts après que leur van ait rendu l'âme en Allemagne. Une preuve de leur indéfectible volonté de jouer et d'une motivation sans borne mais qui aura tout de même leur peau à la fin quand le groupe retourne en Australie, fauché et harassé. Sea Sea Scouts avait pourtant assez de nouveaux titres pour sortir un troisième album, morceaux qu'ils ont joués pendant leur tournée mais Tim Evans jette définitivement l'éponge et ne veut plus en entendre parler.

Pour la beauté du geste, vous avez le droit également au téléchargement du 10'' $100000 Mamal, introuvable désormais car (parait-il) tiré qu'à trente exemplaires. Outre Word As A Weapon, deux inédits : Andrew Harper Goes Insane et les douze minutes très stressantes de l'instrumental The Boat.

:: download word as a weapon 7''
:: download $100000 mamal 10''


info 7'' : black vinyl, 45 rpm, 1 label promo insert. Recorded by Neil Thomason feb 1999. For Dave Freedman.


 
Sea Scouts
Pattern Recognition - LP
Infinity 1997
Pattern Recognition - CD
Patsy/Unstable Ape 1999

[publié le 16 novembre 2016]






Deux disques pour le prix d'un. Même titre, même morceaux. Deux années et deux lieux différents d'enregistrements. Pochette différente. Batteuse différente. On rembobine le film de l'histoire.
Tim Evans, avant de jouer dans Bird Blobs, Degreaser, Modra et bien d'autres, après avoir effectué ses premiers pas au sein de Mouth et le très recommandable album Victim Chant en 1993, avait fondé en 94 le mystérieux et trop méconnu Sea Scouts. Sur leur île de Tasmanie, dans la ville d'Hobart qui a vu naître bon nombres de groupes aussi séduisants que discrets dont leurs potes The Stickmen, Sea Scouts va sortir deux albums, un 10'' et un single entre 1995 et 1999. Une histoire chaotique avec des changements de personnels, des pauses, des déménagements, des enregistrements perdus et symbolisé à merveille par le premier album Pattern Recognition qui a connu deux vies.
La première date de 1997. Alors que Sea Scouts a commencé en tant que duo avec Evans, le bassiste Zach VonBamberger et une boite à rythmes dont le résultat peut se faire entendre sur le 10'' trois titres $100000 Mamal, la tournante des batteurs commence et c'est Monika Fikerle qui obtient le rôle alors qu'elle n'a qu'une semaine de batterie derrière elle, préférant d'autres instruments dans ces autres projets nommés Love Of Diagrams et Baseball. Le trio enregistre quelques morceaux à Melbourne mais ils ne verront jamais le jour. Puis Fikerle quitte le groupe. Sea Scouts offre le tabouret à qui veut bien s'asseoir dessus et c'est finalement une autre batteuse, Sara May Libero, qui aura la chance d'être là au bon moment quand Sea Scouts décide d'enregistrer le 1er album Pattern Recognition.
La deuxième vie date de 1999. Alors que Fikerle joue dans Surgery (rien à voir avec le groupe d'Amphetamine Reptile) avec la petite amie d'Evans puis avec Evans lui-même, c'est comme si de rien n'était que Fikerle retourne derrière la batterie de Sea Scouts alors qu'un certain Alex Pope remplace VonBamberger à la basse. Le trio met en boite son deuxième album (Beacon Of Hope qui sort en 98) et en profite pour réenregistrer Pattern Recognition dont la première mouture ne les satisfaisait pas, avec ce nouveau line-up, pour une publication en 99. Et ce ne fut pas une perte de temps.
La deuxième version est la bonne, bien que la première, plus touffue et à l'arrache possède son charme dans le genre lo-fi noise foutraque. Car Sea Scouts est du genre à pratiquer un noise-rock généreux en dissonances et saturations, s'épancher dans de longues digressions sonores grésillantes et proche du chaos. Les compos, à quelques détails près, sont identiques sauf pour le son donc qui explose sur la deuxième version, plus puissant, plus consistant et sied mieux à la musique de Sea Scouts, supportant ainsi le choc de morceaux tour à tour punk, bruitiste, abruptement mélodiques, soutenus par des rythmes tribaux et rudimentaires. Sea Scouts s'inspirait autant de la musique de Nouvelle-Zélande avec des faiseurs de bruits comme Dead C et Alaistair Galbraith que du Velvet Underground ou des actes plus classiques comme Unwound et Sonic Youth. Le mélange est détonnant et valait bien deux disques.

:: download pattern recognition LP
:: download pattern recognition CD


info LP : black vinyl, 33 rpm, 1 band photo insert. Recorded on the first Day of Spring 1996 in a kitchen in north Hobart. Tim, Sara, Alex.
info CD : Recorded December 1998 by Neil Thomason & Leigh Ritson. Mixed by Sea Scouts & Neil Thomason. All songs by : Tim Evans Zach VonBamberger Monica Fikerle Alex Pope. Live Sound : Leigh Ritson. Graphics by : Tim Evans.



 
Kilslug
Answer The Call - LP
Fundamental/Taang ! 1986

[publié le 02 novembre 2016]



Art Of Losing spécial Halloween oblige, nouvelle exhumation d’une tuerie honteusement tombée dans les oubliettes. Direction Boston (not L.A.) ! Les Kilslug étaient des branleurs finis, du genre vrais de vrais qui n’en avaient rien à battre de rien ni de personne. Devaient passer des journées entières en pyj’ à fumer des splifs en écoutant Black Sabbath, Black Flag et Flipper jusqu’à épuisement des stocks. Life sucks ! Un beau matin, v'là-t'y pas que le pochon d’herbe est vide ! Bon, eh bien si c’est comme ça, autant perdre son temps à composer un album inaudible, hein ! Ce sera Answer The Call, ou bien l’art d’enfoncer pour de bon le clou rouillé déjà planté maladroitement un soir de beuverie sur les trois ep’s précédents. Larry Lifeless, le «chanteur», vomit son ennui de façon plus que convaincante, tel un Darby Crash revenu d’entre les morts (asticots compris dans le menu) et lassé de tout ce qui préoccupe le monde des simples mortels, tandis que les copains jouent de leurs instruments, ou du moins les tripotent, en suivant vaguement une ligne directrice. Onze invocations misanthropiques bancales qui se débattent dans une mélasse dirge-punk aux riffs gras comme un burger faisandé. Le Sabbat Noir au pays des zombies hardcoreux édentés, en quelque sorte… Paroles absurdes évidemment festives (Bring Back the Dead, coco !) et intermèdes débiles au piano pour emmerder encore plus les kids hardcore bas du front à qui cet album n’est pas destiné. Classieux. Malgré ce potentiel indéniable, Kilslug restera coincé à l’étage groupe confidentiel par chez nous. Le groupe se mutera un peu plus tard en la créature Upsidedown Cross, mais ça c’est une autre histoire. Blessed Samhain ! (Vincent/LNO)

:: download Kilslug LP

info :
black vinyl, 33 rpm. Band members : Larry Lifeless vocals. Rico Petroleum guitar. Mongoloid guitar. Cheez bass. Big Daddy drums. Chris The Cup piano.


>> next