Dernières chroniques | Recent reviews
publié le 19 janvier 2017
The Peep Tempel
Joy – LP
Wing Sing 2016

Je ne sais pas exactement ce qu'il en est en Australie - ce groupe a l'air d'avoir la cote - mais de ce côté-ci du globe, The Peep Tempel évolue
>>
publié le 18 janvier 2017
Screen Wives
Husbandry - LP
Self-released 2016

Screen Wives n'a pas eu le temps de grandement évolué depuis leur premier disque sinon pour la durée. Ce nouvel enregistrement est deux fois
>>
publié le 17 janvier 2017
Faking
Goddamn Cowards – CD
Reptilian records 2016

Alors comme ça, nous sommes des foutus lâches ?! Il faut entendre Jeff Bowne, le guitariste-chanteur de Faking, le gueuler avec une conviction
>>
publié le 16 janvier 2017
Terminal Cheesecake
Dandelion Sauce Of The Ancients – LP
Box records 2016

Terminal Cheesecake avait honoré de sa présence les 20 ans de Kfuel en octobre 2014. L'asso rennaise avait débuté en 1994, soit
>>
publié le 14 janvier 2017
The Powder Room
Lucky – LP+7''
Learning Curve 2016

Le van qui brûle sur la pochette n'est pas tiré d'un reportage de guerre ou d'une banlieue qui flambe. C'est, pardon, c'était bel et bien le van de
>>
publié le 13 janvier 2017
Davidians
City Trends – LP
Sorry State 2016

Deux singles, le premier sur Deranged records et le second sur Sorry State, auront suffi pour mettre le groupe de Raleigh sur la carte d'un punk-rock
>>
publié le 12 janvier 2017
Exek
Biased Advice - LP
Another Dark Age 2016

Charme des terres lointaines et mystère de la faune sauvage, Exek n'a pas le profil du groupe australien typique. Découvert par le biais d'un
>>
publié le 10 janvier 2017
Tone
Antares – CD
TminusONEmusic/Dischord 2016

C'est un peu, toujours, pas mal la même chose avec Tone. A l'instar d'un autre groupe de Washington DC, Lungfish, l'ensemble musical
>>
publié le 09 janvier 2017
Cobalt
Slow Forever – 2xLPs
Profound Lore 2016

Il a fallu que Charlie Fell intègre Cobalt pour que ce groupe apparaisse sur nos écrans radars. Charlie Fell, c'était le chanteur de Lord Mantis qui
>>
publié le 06 janvier 2017
De Kift/Rats On Rafts
s/t LP
Kurious/Fire 2016

La fanfare théâtrale, punk et poétique de la famille ancestrale De Kift contre le post-punk psychédélique des jeunes Rats On Rafts. A part
>>
publié le 05 janvier 2017
Ava Mendoza/Maxime Petit/Will Guthrie
s/t 7''
BeCoq/Ranch Jams 2016

Ava Mendoza, américaine et guitariste. Maxime Petit, français et bassiste en solo ou avec Louis Minus XVI. Will Guthrie, le plus français des
>>
publié le 04 janvier 2017
Worse
Rubber Burner – LP
Deranged 2016

Pire. Certes, il est toujours permis de sombrer plus bas. Mais ne comptez pas sur Worse. Avec Rob Davis à la guitare et au chant qui avait fait les
>>
publié le 03 janvier 2017
USA Nails
Stuck For Inspiration/Oven Degreaser, Lisa - 7''
Too Pure 2016


Depuis 2008, le label londonien Too Pure qui a connu son heure de gloire dans les années 90 en sortant notamment le premier album de PJ >>
publié le 23 décembre 2016
Uniform
Ghosthouse – 12''
Sacred Bones 2016

Uniform gris, cintré dans un univers féroce, le duo New-Yorkais tapisse à nouveau les enceintes de mauvaises ondes. Après le monde parfait, voici
>>
publié le 22 décembre 2016
Private Room
Forever And Ever – LP
Iron Lung 2016

Private Room avait entrouvert la porte avec un premier single au printemps dernier. Elle continue de s'ouvrir mais point trop n'en faut. Un très
>>
publié le 21 décembre 2016
Death Pedals
Meat House – LP
Rip This Joint/Hominid Sounds 2016

Le 23 novembre dernier à Rennes, les Anglais de Death Pedals avaient mis le feu aux planches du Bar'Hic avec une belle grande leçon de rock
>>
publié le 20 décembre 2016
E
s/t – LP
Thrill Jockey 2016

Un premier single avait jeté en pâture une lettre énigmatique. Derrière ce nom le plus court de l'histoire du rock se cachaient pourtant des
>>
publié le 19 décembre 2016
Vagina Town
11 Love Songs - LP
Kythibong records 2016

Vagina Town : un nom comme ça, que l’on dirait directement inspiré d’un boulard seventies (la pornographie à son top, des chattes poilues
>>
publié le 16 décembre 2016
Risk Relay
As We Descend – LP
Nefarious Industries 2016

Cette fois-ci, le train n'est pas pris en retard. À peine un mois que As We Descend est publié et il tourne déjà à fond sur la platine. Découvert sur
>>
publié le 15 décembre 2016
Dyscontrol
Living Without – LP
P-Trash 2016

Je ne sais pas sans quoi veut vivre Dyscontrol mais Living Without est un album que je préfère avoir que pas du tout. Un groupe canadien (Halifax)
>>
publié le 14 décembre 2016
Diana Tribute
Red Biennial – LP
Freezing Works 2016
Imbibing – Tape
Freezing Works 2015

Lady Di va faire de sérieux cauchemars d'outre-tombe et se serait bien passer de cet hommage. Diana Tribute vient d'une lointaine tribu, erre au-dessus des rivages dévastés de Nouvelle-Zélande et compte dans ces légions de zombies des membres de Girls Pissing On Girls Pissing, Sharpie Crows et Civil Union. De quoi faire frissonner de joie tant ces trois groupes ont soulevé dans un récent passé les affres d'une musique magnétique. Mais question originalité et bizarrerie, Diana
>>
Nevraska
Grave Romance - CD
Urgence Disk/Gabu/En Veux-Tu? En v'la! 2016

A l'automne, les duos se ramassent à la pelle. Un brillant trait d'esprit qui a déjà été fait dans ces pages. Mais faut avouer qu'il est difficile de >>

publié le 13 décembre 2016
Neurosis
Fires Within Fires – LP
Neurot 2016

Fires Within Fires. Car c'est bien de ça au final qu'il s'agit. Le feu qui brûle toujours à l'intérieur. Le feu qui alimente les braises. Le feu sacré qui ne >>

publié le 12 décembre 2016
Doomsday Student
A Self-Help Tragedy – LP
Skin Graft/Three One G 2016

Doomsday Student : la routine des chroniqueurs de disques qui en ont rien à foutre. A Self-Help Tragedy est le troisième album des ex-Arab On
>>
publié le 11 décembre 2016
Silent Front/Action Beat
Split 7''
God Unknown 2016

God Unknown records s'est lancé dans toute une série de split singles. La première volée, sobrement intitulée Volume 1, comprenait dix split singles
>>
publié le 08 décembre 2016
Gabriel Hibert
Abducté – LP
Tandori/Permafrost/Whosbrain/Econore/Cheap Satanism/Atypeek Music/KdB Records 2016

Que de chemin parcouru depuis une discrète démo en 2013 qui avait déjà provoqué son petit effet.
>>
publié le 07 décembre 2016
The Wolfhounds
Untied Kingdom (...Or How To Come To Terms With Your Culture) – 2xLPs
Odd Box 2016

The Wolfhounds est donc vraiment de retour. Avec un vrai album. Uniquement des nouvelles >>

publié le 06 décembre 2016
Messed
s/t 12''
Meta Matter records 2016

Messed est un nouveau groupe allemand se baladant entre Landau et Karlsruhe. Les quatre Messed ont d'autres groupes à leur pedigree, >>
publié le 05 décembre 2016
Malaïse
Hearts Of Darkness – LP
Acide Folik/Deviance/Donnez-moi Du Feu... 2016

Bon je les vois déjà venir de loin les grincheux qui vont me dire que Malaïse est un groupe beaucoup trop référencé pour être réellement intéressant. >>


>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 19/01/2017
<20|11|2016>
Dans un passé très récent, Hissing Tiles s'appelait Gazer. Un album et un split 7'' très enthousiasmants avaient vu le jour. Pour des raisons inconnues, le groupe de Cincinnati a changé de nom, ce qui ne l'a pas empêché comme prévu d'enregistrer un second album, Aces Read Me To Sleep. Par contre, ce qui était moins prévu, c'est de ne trouver aucun label pour le sortir. Alors plutôt qu'attendre indéfiniment dans son coin, le trio l'a réalisé en version numérique. Et si des personnes, où qu'elles soient, avec un minimum de moyens, sont motivées pour le publier, n'hésiter pas à les contacter. Ce noise-rock spasmodique, bouillonnant, rageur et assez barré mérite largement d'avoir un support digne de ce nom.



The Art of Losing (+)
The Kill Van Kull
Human Bomb - LP
Handi-Kraft records 1998
Human Bomb - CD
Eyeball records 1999

[publié le 12 janvier 2017]




Kill Van Kull est le nom d'un détroit séparant Staten Island à New York et le New Jersey. Ça, je viens de l'apprendre sur internet (qui te fait toujours plus intelligent que tu n'es) en se demandant si The Kill Van Kull n'avait pas réalisé un autre album dans sa vie que ce Human Bomb. La réponse est non. Il existe pourtant deux versions de Human Bomb. La première en vinyle en 1998 sur Handi-Kraft, le label du batteur. La seconde un an plus tard sur Eyeball records avec trois titres supplémentaires. Car entre temps, Janis Cakars avait quitté le groupe pour suivre des études dans l'Indiana. Un autre guitariste, Ben Smith, l'avait remplacé. Et pour fêter ça, The Kill Van Kull avait enregistré trois nouveaux morceaux avec lui et ils sont uniquement présents sur la version CD (les trois derniers dont un sans titre), celle qui vous est proposée dans le téléchargement.
Les musiciens oeuvrant dans ce groupe n'étaient pas des débutants à l'époque. Et encore moins après. Le plus actif est le guitariste et chanteur Cooper. Membre de Die 116, Made Out Of Babies et The J.J. Paradise Players Club tout comme le batteur Jim Paradise qui officie désormais au sein de Pigs. Et qui a joué aussi pour Hell No avec le guitariste Janis Cakars. Bref, The Kill Van Kull était une représentation de ce qui se faisait de mieux à l'époque à NYC dans le genre hardcore-noise. Kiss It Goodbye, Deadguy, Hell No, Unsane, autant de repères pour vous donner une idée de l'agression qui vous attend et qui avait déjà été narrée à l'époque sur cette page.

:: download the kill van kull CD

info LP : black vinyl, 33 rpm. James Paradise drums : chronic spasmodic neuromuscular contractions. Janis Cakars guitar : prone to arresting episodes of manic phobia. Cooper guitar, vocals : copper sutures implanted in skull. Robert Russell bass, vocals : skull malajusted by steel forceps at birth. Tracks 1, 7, and 8 recorded and mixed @ Loho Studios, NYC, by Victor Luke, May 1998. Tracks 2, 5 and 6 recorde and mixed @ Coyote Studios, Brooklyn, NY, by Albert Caiati, July 1998. Track 4 recorded @ Loho Studios and mixed at Coyote Studios. Track 3 recorded and mixed at "Ten Dollars and a Dream" Studios, Brooklyn, NY, by Shannon Ferguson. Bomb message : Sarah "cleaner" Meech. Angel voice on divine seven by : Lisa @ Loho. Exploding voice : Ben Smith. Cover painting : Olivia Griffith. Layout at the mess hall. Dedicated to the one person whose lies and betrayals have made his recording possible. Our integrety will never hold you back again.
info CD : Ben Smith guitar, vocals : metal pins implanted in left forearm and right hand shark dog. Track 9, 10, 11 recorded and mixed @ Motherwest Studios, NYC, by Charles Newman, assisted by Bill Gordon, October 1998. Mastered at West Side, Tenafly, NJ, by Alan Douches, December 1998. Rodus extraordinaire : Emily Wilson. Voice of the goddess : Eva Maura. Live sound and tequilla : Dave Curran. Photos by : Emily Wilson, Eric Barnes, Seth Roscoe, Cooper, Joe (Clark) Langford. Design concept : The Kill Van Kull. Original layout at the mess hall. Layout and design : Vincent Li.




 
Cheval De Frise
s/t - CD
Sonore records 2000

[publié le 17 décembre 2016]



Je m'étonne du peu de présence, des rares sons traînant sur le web du duo bordelais Cheval De Frise. Ce premier album avait tout de même provoqué pas mal d'émoi à sa sortie au tout début du nouveau millénaire. Vincent Beysselance (batterie) et Thomas Bonvalet (guitare) débarquaient de nulle part et s'imposaient d'emblée comme une valeur sure dans le paysage musical noise français. Mais c'est bien à l'image du duo qui cultivait la discrétion et la modestie comme une seconde peau. Depuis, pas mal de trains ont déraillé et de guerres se sont déclarées. Bonvalet a crée L'Ocelle Mare, a joué avec Radikal Satan, Powerdove et Arlt. Quant à Beysselance, on l'a retrouvé au sein de Tormenta. Ce ne sont que des exemples. Mais Cheval De Frise reste leur galop principal, une envolée spectaculaire dans le monde du math-rock que le duo a traversé comme un mirage, le rendant humain, qu'il a détourné en subvertissant les codes, transcendé par un jeu singulier et passionnant, un groupe à nulle autre pareille. Les noms de Don Caballero ou Gastr Del Sol avaient beau être cités comme sur cette chronique d'un autre âge, Cheval De Frise était différent. La guitare n'était pas électrique mais électro-acoustique. Les accords n'étaient pas répertoriés dans le manuel. C'était complexe mais tellement lumineux en même temps. Fouillé et incisif, précieux et trépidant. Ce premier album avait quelque chose d'une autre époque, incertaine il va sans dire, une dimension de musique de chambre avec deux névrosés aux manettes, une musique intimiste qui éclatait tout, une musique du désordre qui touchait dans le mille.
Un album en 2003 (Fresques Sur Les Parois Secrètes Du Crâne), un 10'' en 2005 (La Lame Du Mat) sans oublier un split 7'' avec Rroselicoeur en 2001 suivront. Mais ce premier album de Cheval De Frise reste le mètre-étalon d'un groupe qui aura laissé une très belle empreinte.

:: download Cheval De Frise CD

info : Cheval de frise, Vincent Beysselance, Thomas Bonvalet. Enregistré au Studio du hurlement du Vingt
trois au Vingt sept Juin deux mille par Guillaume Largillier - Mixé ailleurs et un peu plus tard par le même homme avec l'aide précieuse de pascal Joguet - Mastering : Pascal et Guillaume. Producteur éxécutif, franck Stofer. Dessin "principe d'incertitude N°2" de frédéric Bordes - photographies "Les champs de bataille de la Marne". Réalisation graphique, Bonvalet et Largillier.



 

Dog Faced Hermans
Unbend - 7''
Demon Radge 1987
Miss O'Grady - 7''
Calculus records 1989

[publié le 06 décembre 2016]



The Art of Losing puise dans le back catalogue de Dog Faced Hermans après s'être déjà occupé du single Too Much For The Red Ticker. Une partie de la discographie du groupe écossais a été rééditée (les trois derniers albums - sur cinq - ont été représsés en vinyle entre 2007 et 2011) mais aucuns titres bonus n'y figuraient et encore moins les titres de leurs premiers singles qui ne se trouvent que sur ces merveilleux petits bouts d'histoire. Une aubaine pour les geeks. Unbend marquait les tous premiers pas de DFH dans ce bas monde. Bon certes, Incineration se trouve sur le premier album Humans Fly. Mais pas Cruelty et Catbrain Walk. C'est à dire trois titres ne possédant pas encore la poésie, la fluidité et l'aisance de leur vie à venir passionnante mais c'était déjà du piquant, du vivifiant et bien sûr, hautement intéressant. Du (free) punk qui éclatait les règles, s'abreuvait à de multiples sources, cousins éloignés de The Ex et future référence incontournable qui finira par sortir son dernier album sur Alternative Tentacles.

:: download Unbend 7''

info : 45 rpm, black vinyl, 3 inserts. The labels are on back to front. We're sorry, C.O.P.S. weren't. Marion - sings & trumpet & cowbell. Andy - guitar. Colin - bass. Wilf - drums & saxophone. Produced by Davy & D.F.H. Recorded at Makka, Cambridge by Davy Graham. Sleeve design - Dog Faced Hermans.





Miss O'Grady n'est pas à souhaiter comme voisine. Elle te vole dans les plumes en te soufflant une trompette dans le creux de l'oreille. Elle a la mine des mauvais jours et comme on est maso, on se remet ce titre en boucle car c'est du virevoltant acerbe qui pousse au cul tous les pantouflards pour les empêcher de dormir. En face B, Dog Faced Hermans reprend Bella Ciao, une chanson traditionnelle des partisans italiens contre les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. Il en existe des milliers de versions mais celle de DFH est la meilleure. Ces deux titres ne figurent pas sur le premier album Humans Fly. Par contre, sur le pressage allemand de Constrictor records dont le titre est en allemand (Menschen Fliegen), ils ont été rajoutés. Mais dans aucuns des deux cas, vous ne trouverez les flyers et fanzine A4 de quatre pages Counter Information n° 21 d'octobre/novembre 1988 relatant le bon vieux temps de la poll tax et des plus démunis tentant de résister aux plus riches. Finalement, rien n'a changé depuis, ça n'a pas vieilli et encore moins la musique de Dog Faced Hermans dont vous pouvez retrouver toute la discographie détaillée ici.

:: download Miss O'Grady 7''

info : 45 rpm, black vinyl, 3 inserts + Counter Information sheet No.21 october/november 1988. Dog Faced Hermans are Marion - vocals and trumpet. Colin & Andy - strings. Wilf - beats.


>> next