Dernières chroniques | Recent reviews
posté le 19 décembre 2014
Teenanger
E P L P - LP
Telephone Explosion 2014

Quatrième album en cinq ans pour Teenanger. Le Canadien ne chôme pas, même si cet album est, comme le suggère le titre, à mi-chemin entre le
>>
posté le 18 décembre 2014
Movie Star Junkies
Evil Moods - LP+CD
Voodoo Rhythm 2014


Quatrième album de Movie Star Junkies qui nous avaient laissé sur le décevant et fade Son of the Dust. Alors quand le label Voodoo Rhythm >>
posté le 17 décembre 2014
Sec
Que Chaque Jour Soit Dimanche – LP+CD
A Tant Rêver Du Roi 2014

Au boulot les feignasses ! Sec sort son deuxième album (jamais entendu le premier) et il s'intitule Que Chaque Jour Soit Dimanche. Les cloches de
>>
posté le 15 décembre 2014
U Sco
Treffpunkt – LP
New Atlantis 2014

Premier album pour ce groupe originaire de Portland. Et dans le genre cyclone instrumental, ce nouveau trio en connaît une belle soufflante. Le premier
>>
posté le 14 décembre 2014
Torticoli
s/t LP
Bigoût, Kerviniou, Ernie Diskale 2014


Le cou écarlate spécialiste des déboîtements des causes perdues, confrontation et coup de boule dans la perspective d'une fuite en avant des >>
posté le 12 décembre 2014

Shield Your Eyes
Reciprocate – LP
Romac Puncture Repairs 2014

J’ai vraiment été surpris en apprenant que Dan Pedersen avait quitté Shield Your Eyes. C’est lui, en tant qu’ingénieur du son, qui en 2011 avait >>

posté le 11 décembre 2014
Corbeaux
Hit The Head - CD
Self-released 2014

Post-rock instrumental. Tout est dit. Ce Corbeaux là, j'ai bien failli lui voler direct dans les plumes, sans même écouter la moindre note, cette
>>
posté le 10 décembre 2014
Rip This Joint
Compilation Volume 1 - 2014 - LP
Rip This Joint records 2014

Ça fait un moment qu'on vous dit qu'il se passe un tas de bonnes choses en Angleterre, hors des modes et des circuits, une pelletée de bons
>>
posté le 09 décembre 2014
Two Pin Din & G.W. Sok
Gifts, Milk and Things - 2x7''
Aredje/Tractor Notown 2014

Two Pin Din à trois. Le duo habituel composé de Mr. K, alias Andy Kerr, feu le guitariste de No Means No et Mr. P, alias Wilf Plum, ex-batteur de Dog >>

Dead/No Anchor
Split 7''
We Empty Rooms 2013

Alors que Captains of Industry, le nouvel album de Dead, vient à peine de sortir, retour sur un split single publié en 2013 en compagnie de leurs
>>
posté le 08 décembre 2014
Jealousy Mountain Duo
N°_03 – LP
Blunoise 2014

Troisième album très sobrement nommé N°_03 pour le duo allemand Jealousy Mountain Duo. Tout comme le deuxième était appelé N°_02 et le >>
posté le 07 décembre 2014
Fugazi
First Demo – LP
Dischord 2014

Regarde bien la date indiquée en bas de cette chronique : nous sommes le dimanche 7 décembre 2014. Alors chroniquer un « nouveau » disque >>

posté le 05 décembre 2014
Ex Wives/Made in Canada
Split 10''
Fuzz Wire/Cheap Satanism/Gabu/Whosbrain 2014

Combat fratricide sur le ring du noise-rock. A ma gauche, Ex Wives, a skin flute trio from Glasgow, Scotland. A ma droite, Made in Canada, a >>

posté le 04 décembre 2014
posté le 03 décembre 2014
Dertanz
Vatta - CD
Self-released 2014

C'est pas tous les jours qu'un disque en provenance de Hongrie est chroniqué. Mis à part Kampec Dolores et Trottel - ce qui ne nous rajeunit >>

posté le 02 décembre 2014
USA Nails
Sonic Moist – LP
Smalltown America/Bigoût records 2014

Certains d’entre vous connaissent peut-être Gareth Thomas pour être le batteur de Silent Front, oui ce même batteur qui >>

posté le 01 décembre 2014
Seb And The Rhââ Dicks
s/t – LP
Pure Pain Sugar/Rock’n’roll Masturbation 2014

Je m’apprêtais à évoquer Seb Radix/Seb And The Rhââ Dicks avec une phrase >>

posté le 29 novembre 2014
Una Bèstia Incontrolable
Nou Món 7''
Iron Lung 2014


Le retour de la bête. Incontrôlable, je sais pas, mais qui fume des naseaux, toujours. Le groupe barcelonais
>>
posté le 28 novembre 2014
Raspberry Bulbs
Private - LP
Blackest Ever Black 2014

Une pochette rose, des framboises ampoules, lettrage runique, Raspberry Bulbs serait du genre à aimer brouiller les pistes que
>>
posté le 27 novembre 2014
Wreck And Reference
Want – LP
The Flenser 2014


Brouillard de l'infini, Wreck And Reference revient troubler les pistes. Duo inattendu semant des pierres bancales dans un
>>
posté le 25 novembre 2014
Iron Reagan
The Tyranny Of Will – LP
Relapse 2014
SSS
Limp. Gasp. Collapse. – LP
Prosthetic 2014

As-tu remarqué, fidèle lecteur, que le patron s ’est récemment mis au thrash ? Oui, bon, OK, je relativise tout de suite. Oozing Wound est au thrash ce que les Beastie Boys étaient au hip-hop, c’est-à-dire une putain de perversion mais une perversion qui fonctionne à plein régime. Il ne faut pourtant pas s’étonner que les puristes du genre, ceux >>

posté le 24 novembre 2014
Arndales
Dog Hobbies USA – LP
In The Red 2014

Quand In The Red annonce un nouveau groupe avec du Badgewearer dedans, je fonce. Quand le label précise que c'est un groupe
>>
posté le 22 novembre 2014
Get Your Gun
The Worrying Kind – LP
Empty Tape 2014

Get Your Gun. Un nom qui sonne comme un appel au meurtre, une déclaration d'intentions mauvaises, de noirs
>>
posté le 21 novembre 2014
Herod
They Were None – CD
Mighty Music 2014

Herod annonce tout de suite la couleur en plaçant son titre le plus long en première position. Presque dix minutes d'entrée
>>
posté le 20 novembre 2014
Faking
Vices - 7''
Reptilian 2014

Faking ne triche pas. Du vrai noise-rock de costaud, du pur, du dur, avec un cahier des charges dûment rempli et splendidement
>>
posté le 19 novembre 2014
Child Abuse
Trouble in Paradise - LP
Skin Graft 2014

Dans une interview remontant à 2009, Luke Calzonetti parlait de l'origine du nom de leur groupe qui pourrait heurter les
>>

American Heritage
Prolapse – LP
Solar Flare records 2014

Je ne vais pas vous refaire tout l’historique d’American Heritage et détailler les nombreuses mutations >>

posté le 18 novembre 2014
Arabrot
I Modi - 12''
Fysisk Format 2014

Le 21 octobre dernier, il était enfin temps de combler un vide. Voir Arabrot en concert. Un groupe que je suis de près
>>
posté le 17 novembre 2014
Held Hostage
Volume 2 – LP
Learning Curve 2014


Volume 2 du label de Minneapolis Learning Curve après un premier volume où à boire et à manger il y avait. Comme toutes
>>
Held Hostage
LCR RSD Compilation – LP
Learning Curve 2013

Learning Curve, c'est l'autre label de Minneapolis. Parce que l'autre, bien sûr, c'est le légendaire Noise Amphetamine
>>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 19/12/2014
<15|12|2014>
En attendant, je l'espère fortement, une sortie vinylique, voici le nouvel enregistrement du groupe français POLes. Après un 1er album alléchant, POLes confirme. Quatre nouveaux titres pour finir l'année en beauté !


The Art of Losing (+)
Libraness - Yesterday...And Tomorrow's Shells LP - Tiger Style 2000
[posté le 15 décembre 2014]



Projet solo de Ash Bowie, guitariste-chanteur de Polvo, Libraness n'a sorti qu'un seul album, Yesterday... And Tomorrow's Shells, titre aussi étrange que la musique qui se trouve à l'intérieur. Polvo, groupe phare mais hélas trop méconnu de la scène indie-noise américaine dans les 90's, avait splitté en 1998 et Libraness est une collection de morceaux que Ash Bowie a écrit entre 1993 et 2000, morceaux qui n'ont pas trouvé écho dans le répertoire de Polvo ou rejetés à l'époque par l'auteur lui-même puis retravaillés, ébauches de compositions expérimentées par Bowie et développées sur plusieurs années, base de travail de ce volubile et génial compositeur ou nouveaux titres spécialement conçus pour ce projet. Yesterday... And Tomorrow's Shells n'est pas pour autant, et loin de là, un disque de chutes de studio de Polvo. Un album à part entière de l'univers de Ash Bowie dans lequel on reconnaît l'élasticité et le tordu de Polvo mais poussé encore plus loin et dans une esthétique lo-fi. Vive le 4 pistes maison. Cet album navigue donc entre titres qui auraient très bien pu échouer sur un disque de Polvo (Face on Backwards ou Deformed Bridges), bricolage ingénieux, bidouillage electro et présence régulière d'une guitare acoustique, pépites très noisy et passages plus intimistes très réussis ou plus anecdotiques, excentricités jouissives et morceaux qui ont toujours l'air d'être des ébauches, quatorze morceaux imparfaits, vivants, absurdes ou fulgurants qui pourront combler tous les fans des schizos de Sebadoh. Ça vaudra de toute façon mieux que tous les affreux albums de Polvo depuis leur reformation en 2008.

:: download Libraness LP

infos :
black vinyl, 33 rpm. Played and recorded by A. Bowie 1993-2000. Produced and mixed with Eric Masunaga at Sonics and with Orrin Anderson at Los Studios Dos Gatos (#6, 9, 11, 12). Mastered by Jeff Lipton at Herless. Graphics/Layout executed by Jess Blatz. Photos, etc. AB-1-5, 9, 11 from the series "Cicada Shells" Lion head photo by Mary T.


 
Rogojine - dead beat/father 7'' - Théâtre records 1997
Rogojine/Judd - mouth/anhent split 7'' - Théâtre records 1999

Rogojine - s/t CDEP - Self-released 2001
[posté le 09 décembre 2014]



La chronique récente de l'album des Hongrois de Dertanz m'a fait penser à un autre trio évoluant dans une formule identique à la fin des années 90 : Rogojine, un groupe de Poitiers. Basse, batterie et chant. Premier single en 1997 sur Théâtre records, un vieux label qui étonnement existe toujours, bien que ses parutions soient très épisodiques. Deux titres, Dead Beat et Father pour un noise-rock prêt à assécher tout le marais poitevin. Rugueux et sauvage, avec un son de basse merveilleusement distordu pouvant aussi sonner comme une guitare, conférant à cette musique forcément très rythmique une aura mélodique insoupçonnée. Mention spéciale à Dead Beat, douloureusement entêtant. Vous rajoutez un chant hargneux et vorace, une caisse claire qui résonne dans la nuit noire et Rogojine avait établi une première carte de visite remarquable.

:: download Dead Beat 7''

infos :
black vinyl, 33 rpm. Franck Chartron - Chant; Benoit Chartron - Basse; Stéphane Brunet - Batterie. Fait le 22 avril 1997 au Confort Moderne (Poitiers).





En 1999, Mouth est le titre du morceau de ce split avec Judd. Les grésillements sont offerts par la maison et par l'âge des sillons. Rogojine continue de labourer ce même bout de terrain aride, sombre noise-rock lancinant, alliant force et dépouillement dans des contours osseux et virils. Une compo dans laquelle il est bon de se perdre. Sur l'autre face, Judd - qui donnera Djud plus tard en se délestant de trois de ses membres qu'il avait nombreux (un split 7"" avec Gorge Trio) - est un one-shot de la part de ce groupe sévissant entre Hennebont-Lorient-Port Louis, soit l'axe du Mal. Tout avait déjà été dit ici il y a fort longtemps mais leur morceau Anhent possède toujours le charme des objets anciens ! Et mes oreilles en sifflent encore.

:: download split 7''

infos : black vinyl, 33 rpm. Judd : enregistré en Août 1998 au Confort Moderne. Rogojine : Basse, Batterie, Chant : B. Chartron, S. Brunet, F. Chartron. Enregistré en Octobre 1998. Dessin Rogojine : Franck Chartron. Dessins Judd et pochette intérieur : Bruno du collectif La Chose Edition.






L'année précédente, en 98, Rogojine avait publié un premier CDEP 5 titres si on en croit leur site dont tous les liens audio sont obsolètes depuis des lustres. Jamais vu la couleur. Ou alors j'ai oublié. Ce qui doit être sûrement le cas. Si une bonne âme peut me dire comment se procurer un exemplaire, je suis preneur. On saute donc directement en 2001 pour leur second et ultime CDEP avant baisser de rideau définitif. 5 titres également d'un groupe qui solidifie sa formule, la bonifie dans des compos meilleures que jamais. L’enregistrement rend justice à leur force de frappe. Les lignes de basse sont dantesques, rentrent dans la chair et le ciboulot, se dédoublent en prenant soin d'apporter une touche mélodique, se répètent et rendent dingues comme sur les superbes titres Backs et Floor. La batterie est une arme acérée, jamais une frappe de trop, cinglant chirurgicalement cymbales et caisse claire. Le chant est incisif, se fondant parfaitement dans le paysage sonore sans concession. Une éternité que je n'avais pas écouté ça mais je crois que je préfère encore plus Rogojine maintenant qu'à l'époque ! Dans sa grande bonté, les services Célérité & Prospérité de Perte & Fracas ont inclus dans le téléchargement du CDEP le titre Fall, soit un morceau de Rogojine égaré sur la compilation Riche en Fruits d'Amanita records en 1998.
Après Rogojine, les frères Chartron (Franck au chant et Benoit à la basse) ont formé Goliad puis Projet Cyclo pour Benoit en solo. Quant à Franck, vous pouvez toujours retrouver sur le web ses peintures qui ornaient les pochettes de Rogojine.

:: download s/t cdep

infos : pochette transparente et cd sérigraphié.
 
Camp Blackfoot - Critical Seed Vs. The Spartan Society - Pandemonium records 1999
[posté le 30 novembre 2014]



A voir la pochette de Fredox et les diverses illustrations du livret, il ne faut pas s'attendre à un disque conventionnel. Vous n'allez pas être déçu du voyage. En 1996, Alex Ward et Benjamin Hervé forment Camp Blackfoot. Ces deux là avaient déjà collaboré ensemble sous le nom de XIII Ghosts avec un album à la clef en 95. Un autre suivra en 2007, Legend of the Blood Yeti, avec Derek Bailey et Thurston Moore. Et des musiciens de renom avec qui ils ont collaboré, c'est pas ça qui manque. Fred Frith, Lol Coxhill, Eugene Chadbourne, Jim O'Rourke, les deux gaillards connaissent un rayon sur la musique improvisée et le jazz. Mais avec Camp Blackfoot, ce qu'ils recherchaient, c'était mettre un bon coup pied dans la fourmilière, d'insuffler une énergie punk-hardcore à tout ce bordel, de pousser au maximum les frontières du rock. Critical Seed vs. The Spartan Society est une ode à la démesure, une liberté totale pour tout exploser, quitte parfois à en faire trop. Dès le premier titre, Camp Blackfoot affiche la couleur avec Exorcismo di Paulo, une composition de quatorze minutes. Avec un mec aux claviers, un autre à la guitare/basse et un batteur pendant que Ward et Hervé se partagent guitares, basses, percussions (et alto sax ou clarinette en plus pour Ward), invitent une ribambelle de musiciens pour encore plus de cuivres, violon, violoncelle et chant, c'est profusion de sonorités, de rythmes impairs, de tornades, de frénésies, d'une multitude de courants musicaux passant au travers d'un incroyable torrent de sentiments contraires. Quelques soli de guitares ou de sonorités plus prog-rock font parcourir un frisson d'effroi mais sur une heure de musique, Camp Blackfoot ne pouvait pas avoir tout bon. Le disque est dense, pas toujours aisé mais comporte de glorieuses mandales et des morceaux qui empêchent de respirer. Camp Blackfoot a cessé toutes activités en 2001, faute de trouver un line-up stable et un consensus de travail pour satisfaire tout le monde, juste le temps de sortir un autre morceau, It Was Too Bad For Marie Antoinette, And Now It's Gonna Be Too Bad For You, pour le split single #9 de la série Erase Yer Head sur le label marseillais Pandemonium, le même qui avait eu le nez creux pour sortir cette pièce unique. À tout point de vue.

:: download Camp Blackfoot CD

infos : Benjamin Hervé - vocals (1, 2, 4, 7, 10), guitar, bass, percussion. Alex Ward - guitar, vocals (1, 4, 5, 7), alto sax, clarinet, percussion. Lex Fontaine - bass, guitar. Luke Barlow - keyboards. Greig "Bone Ribbon" Stewart - drums, percussion. With guests : Joey Herzfeld - vocals (8). Heini Lonergan-White - vocals (1, 8, 9, 10), cello. Giles Hogben - violin. Alison Ireland - viola. Simon White - trumpet. Robert Payne - trombone. All lyrics by Benjamin Hervé, except "The Red Mist" by Joey Herzfeld. All music by Alex Ward and Benjamin Hervé, except "The Blue Hood" by Camp Blackfoot and "The Impersonators" by Alex Ward. Artwork by Fredox. Layout by Benoît Roux. Arranged and produced by Alex Ward and Benjamin Hervé. engineered by Alex Ward. Recorded November 1998 - July 1999 at Exorcismo-D studio. Mastered by Tim Turan at Turan Audio. Choreography by Crystal Lake.





 
Glazed Baby - Karmic Debt - Red Decibel records 1994
[posté le 23 novembre 2014]



Glazed Baby. Encore et toujours. Parce que tous les albums vont finir par y passer. Parce que Karmic Debt est aussi
incontournable que Ancient Chineese Secret et les maxis Handgun et Squeeze The Tail, Suck The Head. Parce que 1994 est une année faste en matière de disques noise-rock incandescents et Karmic Debt en est des plus beaux représentants. Parce qu'un groupe noise-rock reprenant Mad Man Blues de John Lee Hooker, c'est pas banal. Parce que In My Prime cloue au pilori en dix minutes chrono tous les wannabe qui ont voulu un jour la jouer lente, lourde et terrifiante. Parce que les trois Glazed Baby ne font pas que mine de vous pointer un flingue sur vous, ils tirent pour de vrai des balles incendiaires comme Handgun, Under Nancy's Room, King-Sized Kustomized. Parce que quand ils se mettent à rêver avec Red Room, il n'est pas bon de se trouver dans leur tête. Parce que quand tu appelles un morceau Vincent Van Goth, c'est que t'as un humour vraiment pourri et j'aime ça. Parce que cet album est piégeux et pourtant classique, noise-rock ultime et imprévisible. Et parce qu'on a déjà beaucoup parlé de Glazed Baby ici et que l'heure est de cliquer sur le lien ci-dessous si vous avez vécu dans une grotte ces vingt dernières années ou que vous venez tout juste de naître.

:: download Karmic Debt CD

infos : Produced by Tim O'Heir and The GB Trio at Fort Apache 3/94. Dale-skins Andy-bass/voice Josh-guitar. Photo by Daniel Corrigan.




>> next