Dernières chroniques | Recent reviews
posté le 29 mai 2015
Meredith
III – CDEP
Self-released 2015

L'album attendra encore. Meredith enchaîne les formats courts comme autant de perles. Perles qui auraient fait un bel album mises bout à bout. >>

Ed Wood Jr.
Lost.Drive.Water.Exit – 10''
Black Basset 2015

Silence, le dernier enregistrement en date de Ed Wood Jr, portait on ne peut mieux son nom puisque quatre années se sont écoulées sans que le duo
>>
posté le 27 mai 2015
Quttinirpaaq
Dead September – LP
Rural Isolation Project 2015

A chaque fois, c'est pareil. On pense que ça va pas le faire, que tout ça c'est beaucoup trop de bruit mais je ne sais par quel miracle, Quttinirpaaq >>
posté le 26 mai 2015
Butcher's Waltz
Volume II – LP
Learning Curve 2015

Learning Curve records en passe de devenir un spécialiste de la compilation. On connaît déjà la série Hold Hostage avec deux volumes en 2013
>>
Cannibales & Vahinés
Mirror Man/November Night – 7''
Tractor Notown 2015

Dans un monde de notations et de bilans, N.O.W.H.E.R.E aurait eu la note maximale et été l'album de 2012. Autant vous dire que leur
>>
posté le 25 mai 2015
The Ex & Fendika
Lale Guma/Addis Hum – 7''
Ex records 2015

C'est tout sauf une surprise de voir les Hollandais de The Ex collaborés avec un groupe éthiopien. Amsterdam – Addis Abeba, c'est vol direct,
>>
posté le 22 mai 2015
E
I Want To Feel Good 7''
100% Breakfast 2014

E. Juste E. C'est con comme nom, c'est limité mais derrière cette lettre majuscule se cachent d'autres noms majeurs bien plus parlants. Surtout un.
>>
posté le 21 mai 2015
We Only Said
Boring Pools – CD
Les Disques Normal 2015

Il aura fallu six années aux Rennais de We Only Said pour donner une suite à leur premier album mais le temps n'a pas de prise sur eux. Des changements
>>
posté le 19 mai 2015
Girls Pissing On Girls Pissing
Nine Of Swords/Ng. - 7''
State Laughter 2015


Tant qu'un groupe est sous la pissée, il faut en profiter. Girls Pissing On Girls Pissing chaud bouillant. En même temps que sortait le split avec Looks >>
Wendy Atkinson
The Last Fret - CD
Smarten Up & Get To The Point 2015

Un disque de solo de basse, ça peut faire peur. Mais The Last Fret n'est pas tout à fait un disque de solo de basse bien que cet instrument soit au centre
>>
posté le 18 mai 2015
Fashion Week
Prêt-à-Porter – LP
Solar Flare 2015

Je ne sais pas si c'est un concept mais dans ce cas là, il m'échappe complètement. Appeler son groupe Fashion Week, son premier album Prêt-à-Porter,
>>
posté le 17 mai 2015
Sacco
s/t LP
Bidehuts 2015

Parler de Sacco, c'est d'abord parler de Lisabö. Un membre en commun, Xabi Zabala (chant et basse). Un batteur, Ander Zabalegi, frère d'un des
>>
posté le 13 mai 2015
Revok
Bunt Auf Grau - LP
Music Fear Satan 2015

On ne prend jamais assez le temps de se retourner et de mesurer le chemin parcouru. Dans le cas des Parisiens de Revok, il est d'une cohérence
>>
posté le 11 mai 2015
Foot Hair
s/t LP
Box records 2015

Drôle de photo de famille. Mieux vaut les avoir en photo qu'à table ces oiseaux là. Entre un poilu à peau de bête tricoté main, un basketteur à
>>
posté le 08 mai 2015
Death Engine
Mud – LP
Throatruiner/Apocaplexy 2015

Mud comme dans I Have Mud In My Hands, I Have Cement In The Eyes, sous-titre du premier album de Death Engine ou avertissement déguisé de ce >>
posté le 06 mai 2015
The Blind Shake
Fly Right – LP
Slovenly 2015

The Blind Shake brûle la chandelle par les deux bouts. Cadence infernale et sixième album moins d'un an après le fabuleux Breakfast Of Failures.
>>
posté le 05 mai 2015
Great Falls/Thou
Split 7''
Hell Comes Home 2015

To the Furnace Where I'll Break You. C'est le sous-titre de ce split single et s'il y a un groupe qui va passer à la casserole, il se nomme Shellac.
>>
Hercules II
Herculaneum LP
Radiowave 2015


Qu'arrive-t-il quand un groupe se présente avec cinq guitares, deux basses et deux batteurs ? La fuite des cafards, l'évasion des capitaux, le >>
posté le 04 mai 2015
Headbutt
Raindrop Live in Rennes – CD
Radiowave 2015


Non, ce n'est pas une énième reformation. C'est un live. Un concert tiré des entrailles du souvenir, le 22 mai 1997. Et pas n'importe quel concert. Un >>
posté le 01 mai 2015
Formica
The Stupid Guy 7''
In My Bed 2015

La vie d'un groupe de rock n'est pas un long fleuve tranquille et Formica en est une nouvelle démonstration. Un des membres fondateur étant
>>
posté le 30 avril 2015
LAS vegas
Exit - CD
Off records 2015

Difficile de ne pas parler de LAS vegas sans passer en revue le personnel. Trois Belges et un Américain. Du plat pays qui n'est pas le mien, LAS vegas
>>
posté le 29 avril 2015
Goodbye Diana
s/t – 2xLPs
Head 2015

On a bien cru à un au revoir définitif mais Goodbye Diana respire encore. Sept longues années de silence, un membre en moins et le désormais
>>
posté le 26 avril 2015
C'mon Tigre
s/t – 2xLPs
Africantape 2015

Tout s'ouvre sur un minuscule univers, passages d'ombres qui frôlent des ruines, clarté captée dans la torpeur d'une nuit suffocante. C'mon Tigre,
>>
posté le 20 avril 2015
The Blind Shake
mercredi 15 avril 2015 au Galion, Lorient.

Si The Blind Shake ne vient pas à toi, alors va à The Blind Shake. La date de The Blind Shake à >>

posté le 17 avril 2015
Girls Pissing On Girls Pissing/Looks Like Miaou
Split LP
Katatak/Tendresse/L'Entorse 2015


Il existe des splits albums qui coulent de source, des groupes faits pour se rencontrer, parlant le >>
posté le 15 avril 2015
Vlasta Popic
Kvadrat – CD
Moonlee/Numavi/Vox Project 2015

Vlasta Popic, c'est du Croate, Kvadrat est leur deuxième album et un label français (Vox Project) se charge d'importer la bonne parole de l'Est >>

posté le 10 avril 2015
Kitchen Tool Set
Ecorce/Essence – LP
Tandori, Gabu, Amor Komma, Working For 2014


Kitchen Tool Set nous refait le même coup que sur l'album précédent. Prendre son temps déjà puisque quatre années se sont écoulées depuis More >>
posté le 09 avril 2015
Cherubs
2 Ynfynyty – LP
Brutal Panda 2015

On va vous le dire une nouvelle fois si jamais vous ne l'aviez toujours pas senti. Perte & Fracas n'a jamais été fan des reformations. Ce qui tombe
>>
posté le 08 avril 2015
Coma In Algiers
Happy Forever – LP
A Wicked Company 2015

Coma In Algiers est un groupe d'Austin, composé de six personnes et Happy Forever est déjà le quatrième album d'une discographie débutée en
>>
posté le 07 avril 2015
Jessica 93
Rise – CD
Music Fear Satan/Teenage Menopause 2014

Les services Vicissitudes & Troubles de l'Apathie de Perte & Fracas ne sont pas en avance sur ce coup là. Ça fait déjà un bon paquet de mois que Rise >>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 29/05/2015
<20|04|2015>
Le bonheur, c'est d'apprendre 23 ans plus tard que Moist, groupe anglais dont on vous avait raconté l'histoire de leur cassette dans une précédente news (et remasterisée par Nicolas Dick/Kill The Thrill depuis) avait enregistré une suite dans le plus grand secret. Merci donc à Dik alias mnttB rencontré récemment à Rennes lors du concert avec Dial et son label Detonic d'avoir ressorti le Secreted LP de Moist en cassette. Seulement trois titres sur ce bandcamp mais croyez-moi, les dix titres en tout sont du lourd !!


The Art of Losing (+)

Ten Grand
This Is The Way To Rule - CD
(+ 2 bonus tracks)
Southern
records 2002
[posté le 10 mai 2015]



Parce que Wedding Song For Steve And Angie donne toujours autant envie de se faire la mariée. Parce que I Will Seriously Pay You To Shut Up vous cloue le bec en deux minutes incendiaires. Parce que les sept minutes de Now You Got What I Got résume parfaitement ce que Ten Grand était capable de faire, c'est à dire brouiller les pistes entre noise, rock, emo, hardcore pour déboucher sur un chemin unique de ferveur spontanée. Parce que les titres parlent d'eux-mêmes quant à la rage qui animait les quatre braves gars de l'Iowa, à commencer par Get Out Of My Dojo, This Isn't Heaven, This Sucks et Fuck You Guysen Teams mais ne rendent pas hommage à toute la beauté qui se cachait derrière ces magnifiques compositions. Parce que les membres de Ten Grand avaient tous vécu sous un autre nom, The Vidablue, mais Ten Grand n'était pas qu'un autre nom, c'était un nouveau départ, une explosion. Et une fin aussi. Parce que Matthews Davis, guitariste et chanteur de Ten Grand, est mort le 10 août 2003 à l'âge de 26 ans, que ça fout les boules et que ça fait du bien de penser à lui de temps en temps. Les trois autres membres ont tenté leur chance ensuite dans FT (The Shadow Government) et Tornavalanche mais jamais avec le même taux de réussite. Parce que tout a déjà été dit ici et qu'il est bon de raconter des conneries. Parce que this is the way to rule.

En cadeau bonus, deux titres supplémentaires. Deux titres qui auraient eu leur place sur cet album. Mais qui n'y sont pas. Et c'est dommage parce qu'ils sont superbes. Sometimes You Say The Wrong Thing... When You're Stupid extrait du split single (sur Sickroom records en 2002) avec
de l'autre coté de la face Mike Lust, l'ex-Lustre King qui a aussi enregistré This Is The Way To Rule. Par contre, vous êtes dispensés d'écouter son titre à lui, Coke Fader. C'est mieux comme ça.
En 2004, à titre posthume, Ten Grand publiait un autre split single sur Init records avec Meth And Goats. Vous auriez pu entendre les deux morceaux de ce groupe de Moline dans l'Illinois. Il n'en sera rien. Par contre, vous pouvez écouter leur album de 2005. Et celui de 2011 aussi vu que ce groupe persiste à vivre dans l'anonymat le plus complet. Reste le spirituel titre de Ten Grand, X-Tacy Of Desire. Ten Grand non plus n'était pas à une connerie près. Et ça nous a bien manqué.

:: download Ten Grand CD
:: download Ten Grand 2 bonus tracks

infos : Davis, Matthew : s. Anderson, Joel : m. Adams, Robert : l. Action, Zachary : xl. Lust, Mike : engineering. Recorded july 2002 at Angel D. Mastered at Kingsize by Mike Haglar and Mike Lust. Video : taken during the "even pimps cry" tour, august 2 - november 26, 2002. Filmed by Grahm Goetz, little Matt Gould, Will Whitmore, and Ten Grand. Video Stills : Team Sweet. Scissors : Luke Tweedy. Layout and Design : Bob A.



 

Neutrino
Flight Paths 7''
Box Factory records 1997

Improved Hearing Through Amplification CD
Reptilian
records1998
Motion Picture Soundtrack CD
Divot
records 1999
[posté le 27 avril 2015]



Noise-rock méthodique, réfléchi, implacable. La rythmique est assurée par Brian Wnukowski qui venait de quitter le tabouret de la batterie de Big'n pour mieux le retrouver quelques années plus tard. Ça vous donne une idée de la précision et du sérieux de l'affaire. Sauf que l'habillage autour était loin d'être aussi incendiaire. Avec Dave Bychowski à la basse et Carl Saff à la guitare et au chant (oui le même Carl Saff dont on retrouve le nom sur la quasi totalité des disques noise-rock de la planète au crédit mastérisation), Neutrino travaillait l'axe Tar, noise-rock plus froid et coupant avec un self-control accentué qui faisait encore plus peur. Et un chant beaucoup moins présent. A tel point que sur ce premier single qui faisait suite à un CDEP 4 titres auto-publié et que personne n'a jamais entendu, deux instrumentaux figurent au générique sous l'appellation désopilante de Figure 2 et Figure 1. Neutrino n'était pas là pour amuser la galerie. D'ailleurs, on préférera les deux morceaux chantés, Flight Paths et Dropped. Plus courts, plus incisifs avec une basse en avant typique du genre formant ainsi une paire magique avec la batterie.

:: download flight paths 7''

infos : 33 rpm, black vinyl, 1 insert. Neutrino is : Carl Saff (guitar, vocals), Dave Bychowski (bass guitar), Brian Wnukowski (drums). Recorded @ Damen & Division, Chicago, 3-22-97 by Carl Saff.





Et la magie, on va en avoir un aperçu sur le premier album Improved Hearing Through Amplification. Pas de la magie tape à l'oeil, le truc qui explose tout sur son passage à la Don Caballero mais un noise-rock rempli de subtilités, de coups aussi nets que parfois mélancoliques, d'éclats tranchants sous la lune noire que de complexité coulant de source, d'arpèges contenus et racés contre un mur d'intensité tout en retenu. Les morceaux ne sautent pas à la gorge mais le charme est vénéneux et les quatorze titres s'insinuent lentement, irrémédiablement dans votre cortex sensitif. Dans tous les groupes noise-rock de Chicago, il n'était pas aisé de se faire une place, surtout quand vous appartenez à la deuxième, voir troisième vague, bien après Jesus Lizard et Shellac dont les influences sont identifiables mais Neutrino avait réussi à se faire une place et trouver son propre créneau. Ce disque est toujours disponible sur Reptilian records, notamment en vinyle.

:: download improved hearing through amplification CD

infos :
Dave Bychowski -- bass, Carl Saff -- guitar, vocals, Brian Wnukowski -- drums. Recorded March and November 1997 by Carl Saff at Damen & Division, Chicago, IL.






Steve Albini est derrière la console pour Motion Picture Soundtrack, le deuxième et dernier album de Neutrino alors que Carl Saff avait assuré l'enregistrement des deux précédents disques. Ce qui ne change rien à l'affaire vu que les deux bonshommes appartiennent à la même école. La batterie et le son en général gagne tout de même en force et en ampleur alors que Neutrino ne modifie pas son approche. Vous pouvez lire ce que les Services Jeune & Jolie de Perte & Fracas en pensaient à l'époque qui ne faisait pas dans le blabla mais seize ans plus tard, la chronique se montrerait un brin plus enthousiaste car oui, mine de rien et comme d'habitude, Neutrino ne vous retourne pas la tronche mais les dix titres sont un indéniable condensé de savoir-faire, de joutes rythmiques flamboyantes sous l'aspect très cadré, d'une énergie générale plus marquée et de titres percutants que sur le premier album. Il faut prendre le temps de rentrer dans ces deux albums et à la fin, du très grand ouvrage qui mérite d'être (re)découvert vous attend. Et une reformation serait dans l'air que ça n'étonnerait personne...

:: download motion picture soundtrack CD

infos :
Neutrino is Dave, Brian, Carl. Recorded at electrical audio recording by Steve Albini except track 10 recorded by Carl Saff at damen & division.

 
Blight
Detroit : The Dream Is Dead - The Collected Works of a Midwest Hardcore Noise Band 1982 CD
Touch And Go 1983/2006

[posté le 11 avril 2015]



Quatre mois d'existence, quatre concerts. Neuf compositions. Voilà à quoi se résume la (très courte) vie de Blight. Un groupe originaire de Lansing, Michigan, pas loin de Detroit, bled à la vie économique autant en ruine que le bâtiment de la pochette, zone délabrée et désertée par le travail et hantée par la misère si l'on en croit les notes du livret écrites par le guitariste Steve Miller. Blight. Un seul 45 tours avec six compositions publiées par Touch and Go en 83 alors que Blight n'existe déjà plus. Single rare qui coûte désormais au moins dix fois le budget qui a été nécessaire pour son enregistrement. Six titres qu'on retrouve sur cette compilation réalisée en 2006 avec trois autres morceaux (Blight, Girlie Girlie et Armageddon) issus de la même session d'enregistrement. Vous rajoutez deux de ces titres en version demo 4-tracks et ces neuf mêmes titres en version live enregistrés le 29 juillet 1982 lors d'une première partie des Dead Kennedys et vous obtenez vingt titres d'un groupe hardcore noise du Midwest en 1982.
Vous noterez le mot noise à coté de hardcore, il a son importance. Car si en ce début d'années 80, le hardcore a le vent en poupe, que Minor Threat et Black Flag sillonnent dans tous les sens les routes des États-Unis, le terme noise est très peu voir pas du tout associé à un mouvement plus basé sur la vitesse et le basique. Et Blight ne correspond pas franchement à ce genre de description. D'ailleurs, sur Be Stupid, Blight écrit sa façon de penser envers ce genre de groupes : Be Stupid was an answer to the punk rock pinheads who seemed to find answers to life from simpletons like Minor Threat and SS Decontrol. Good luck with that.
On ne va pas s'avancer à parler de groupe précurseur pour une durée de vie aussi brève. Difficile de mesurer leur impact mais ces contemporains de Stick Men With Ray Guns jouaient un bordel qui n'était pas coutumier à l'époque. Rythmes plutôt mid-tempo, voir lents et chaotiques, bruit de basse en avant ressemblant à une grosse corde à linge, guitare vérolée et acide, toutes les germes d'un noise-rock qui se s'appelle pas encore comme ça. Pissed Jeans ou Clockleaner n'ont sûrement pas été insensibles à Blight. A l'origine de ce groupe, on trouve deux anciens The Fix (
Steve Miller et le bassiste Mike Achtenberg), groupe hardcore qui avait déjà sorti des disques sur Touch and Go, Pat Clarke à la batterie et soundman de The Fix et Tesco Vee des fameux Meatmen avec son chant unique qui vomit sa bile sur ces morceaux reflétant l'abandon et le désordre de leur environnement. Les cloches enterrent définitivement les illusions sur Bludgeon. Sur Prophet of Doom, le chant-parlé pourrait être la voix de Steve Albini sur le Steelworker de Big Black, autre groupe à l'esthétique pas à des années lumières de Blight. Trompette électronique sur Seven Winds Over The Gobi Desert, enregistrement rêche, effluves industrielles, saturations ferrailleuses, malsain qui suinte à chaque seconde, ces neuf titres ne brillent pas grâce à une écriture renversante, ces morceaux n'ont rien de dingue mais ils marquent les esprits par leur minimalisme noire, leur nihilisme rampant, une atmosphère farouche, nauséeuse et cette impression d'assister à la naissance de quelque chose d'important mais hélas avortée dans l'oeuf.
Pour la partie live, on laissera tomber assez rapidement tant le son est proche du pourri et on se contentera des écrits de Blight : We came out and performed the unexpected. The result was disgust, confusion and turmoil. Oh, and the crowd didn't know what to make of it either. Plus de trente après et comme disait déjà Tesco Vee dans le livret en 2006, le groupe n'a pas existé longtemps mais les sentiments exprimés à cette époque sont toujours d'actualité. You're not black... you're not white... you're blight.

:: download Blight CD

infos : guitar Steve, bass Mike, drums Pat, voice & electronic trumpet Tesco. Songs 1 to 9 : Touch and Go sessions, July, 1982. Recorded at Touch and Go Studios. Produced by Corey Rusk. Songs 10 to 11 : Demo 4-tracks, March 1982. Songs 12 to 20 : Live in Detroit, July, 29, 1982. Cd face illustration by Pushhead. Cover photos by Ewolf. Courtesy : James sinks for the DK's flyer.




>> next
s