Dernières chroniques | Recent reviews
posté le 30 janvier 2015
The Body & Thou
Released From Love/You, Whom I Have Always Hated - CD
Thrill Jockey 2015


Ceci n'est pas un split. C'est une collaboration où les musiciens de Thou et The Body s'unissent
>>
posté le 28 janvier 2015
Coastline Truckers
s/t CD
Honest House 2014

Coastline Truckers, c'est du belge et ça se consomme aux petits oignons. Un trio sans guitare mais avec deux belles basses et un batteur au
>>
posté le 26 janvier 2015
Bad Breeding
Burn This Flag 7''
Hate Hate Hate 2014
Chains 7''
Self-released 2014

Bad Breeding a tout de la nouvelle coqueluche d'outre-Manche. Groupe de la semaine du NME et groupe à suivre pour 2015, première partie en Europe à partir de février prochain de Royal Blood (nouveau duo qui crée le buzz, taillé pour les stades et bientôt dans toutes les pubs), multiples articles dans la presse généraliste dès le premier single dont une chronique dans les Inrocks qui les avaient
>>
posté le 25 janvier 2015
Arndales
Regional Treasure/Padded Posts 7''
In The Red 2014

À peine quelques mois après un premier six titres, les Anglais de Arndales reviennent avec un single deux titres. Deux inédits pas si inédits que ça
>>
posté le 23 janvier 2015
Milkilo
Ostéologie des Pères - CD
Vox Project 2014


Milkilo est un duo stéphanois qui propose sur leur premier mini-album d'étudier les os des pères. Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Ou alors c'est
>>
Ça
24615 – CD
Vox Project 2014

Ça fait du math-rock. C'est clairement annoncé dans l'énoncé. Ça le mérite de ne pas prendre en traître alors que le patronyme prête à confusion
>>
posté le 21 janvier 2015
Eastlink
Eastlink LP
In The Red 2014

Eastlink, c'est de l'Australien, encore et toujours, mais on ne saurait s'en lasser tant que la drogue est bonne. Ce deuxième album est également >>
posté le 20 janvier 2015
Vi ! Vi ! Vi !
s/t – LP
Acid Cobra/Bargraphe/Etienne Disqs/Tandori 2014

Je n’ai ni information sensible et intéressante ni scoop sensationnel à fournir au sujet de Vi! Vi! Vi!, si ce n’est qu’il s’agit d’un trio lillois et que le >>

posté le 19 janvier 2015
(New England) Patriots/Palberta
Special Worship – split LP
Feeding Tube 2014


Derniers-nés des cerveaux malades de (New England) Patriots, trois nouveaux titres étalant encore une fois tout leur savoir-faire après le >>
(New England) Patriots/Skimask
Apes Beneath The Valley of the Dolls – split LP
100% Breakfast 2014


Après Guerilla Toss, Boston accouche de deux nouveaux groupes joyeusement décalés et foutraquement noise. Des groupes où la basse a >>
posté le 17 janvier 2015
Old Man Gloom
The Ape of God I – LP
The Ape of God II – LP
Sige 2014


J'avoue avoir décrocher de Old Man Gloom depuis très longtemps. Depuis exactement leur troisième album Seminar II : The Holy Rites of Primitivism Regressionism en 2001. Et ne jamais avoir été assidu puisque déjà leurs deux disques précédents n'ont laissé aucun souvenir et les deux suivants (Christmas et Christmas I & II + 6 +Live in NYC) me sont totalement inconnus. Très mauvais élève. A tel point que la réactivation du projet OMG en 2012 avec l'album No après sept années de >>
posté le 16 janvier 2015
Conger ! Conger !
This Is A Black EP - CD
Self-released 2014

L'art du faux-semblant à Marseille, ça les connaît. Quand ils te disent que c'est tout noir, tout est blanc. Quand ils font croire que c'est un groupe
>>
posté le 15 janvier 2015
Flying Disk
Circling Further Down - CD
Vollmer Industries, Tadca, Rude Savona... 2014

Premier album pour ce jeune groupe italien originaire de Fossano, au sud de Turin. Un trio qui semble manger à plusieurs râteliers, ce qui n'est pas
>>
posté le 14 janvier 2015
Combineharvester
Brikks - CD
A Tree In A Field 2014

Combineharvester, c'est Marlon McNeill, soit également le boss de A Tree In A Field, label basé à Basel (où Bâle en français mais ça sonnait
>>
posté le 13 janvier 2015
Baptists
Bushcraft – LP
Southern Lord 2013

Difficile de le rater celui-là : un bon gros autocollant qui annonce la couleur au sujet de Bushcraft, premier album de Baptists… Quoi ? Tu l’as pas vu >>

Screen Wives
Women in Love - LP
SuperFi 2014

Bienvenue à Screen Wives dans cette nouvelle scène anglaise noise-rock toujours aussi vivace. Un trio avec un batteur et deux guitaristes dont un >>

posté le 12 janvier 2015
Five Dollar Priest
Eyes Injected With Love - LP
Bang! 2014

Vu d'ici, c'est à dire pas très haut mais quand même, Five Dollar Priest semble toujours ce groupe largement méconnu et >>
posté le 10 janvier 2015
Tendril/Godstopper
Split 7''
Anthems Of The Undesirable 2013

Deux groupes totalement inconnus de nos services jusque là. Godstopper, un nom qui suinte l'actualité et venant de Toronto et Tendril, un groupe de
>>
posté le 09 janvier 2015

Child Bite
Strange Waste – 2x7''
Housecore 2014

Still Fucked Up After All These Years. Aveu de Shawn Knight, seul membre d'origine de Child Bite, sur le titre et les paroles du premier des neuf >>

posté le 08 janvier 2015
Sister Iodine
Blame – LP
Premier Sang 2013

Je crois que j’ai laissé ce disque attendre un peu trop longtemps. Publié par le label Premier Sang comme ses deux prédécesseurs >>

posté le 06 janvier 2015
Magneto/Pylone
Split 10''
Nothing To The Table, Bruisson, Gabu, Day Off, Some Produkt, Vlad Tapes 2014


Quand un Magneto rencontre un Pylone, outre des gerbes d'étincelles, ça fait des disques. De >>
posté le 05 janvier 2015
Cheyenne 40
Cinquante – LP
Attila Tralala/Etienne Disqs/Love Mazout/Et Mon Cul C'est Du Tofu ?/Tandori 2014

Voici venu le temps des cris et des bilans, oui une année s’est achevée et une autre commence >>

posté le 03 janvier 2015
The Peep Tempel
Tales – LP
Wing Sing 2014


Tambour battant, Tales démarre par un Gettin' on By incendiaire, nous rappelant instantanément combien le premier album de The Peep Tempel >>
posté le 01 janvier 2015
Haunted Horses
Release 01 Fainting Room Triple-Six Series 7''
Fainting Room 2014


Les labels adorent les séries de singles. Il en existe bien sûr des très connus comme chez Amrep (Dope, Guns 'n Fucking in The Streets), Trance >>
posté le 31 décembre 2014
The Gary
Farewell Foolish Objects - LP+CD
Sick Room 2014

C'est déjà le cinquième album pour les discrets The Gary. Un trio d'Austin contredisant la légende voulant que tous les groupes texans possèdent
>>
posté le 29 décembre 2014
Thurston Moore
The Best Day – 2xLPs
Matador 2014

En 2011, l’annonce de la séparation du couple Kim Gordon/Thurston Moore et de la fin de Sonic Youth avait tout du non-évènement : le groupe était >>

posté le 21 décembre 2014
The Blind Shake
Breakfast Of Failures – LP
Goner 2014

Je ne sais pas comment fait The Blind Shake pour enchaîner les disques à cette vitesse (3ème album en quatre ans plus deux singles) mais je ne
>>
posté le 20 décembre 2014
Plèvre
s/t LP
Decibel For Us, Basement Apes, Division, Grains of Sand, Dingleberry 2015


Plèvre coupe le souffle. Les poumons volent en éclat, le cœur saigne à noir et la tête est une
>>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 30/01/2015
<10|01|2015>
Le Chemin De La Honte. Nouvelle entité de la secte connue sous le nom de Grande Triple Alliance Internationale de l'Est. Les deux membres de Delacave (Lily Pourrie et Seb Normal) plus deux autres membres à la guitare et la basse (ce qui fait deux basses en tout) pour encore plus de malaise, d'embrouilles et de taux de chômage galopant. Engagez vous sur Le Chemin De La Honte.


The Art of Losing (+)
Slug/Unsane - split 7'' - PCP Entertainment 1992
Slug/Cherubs -
split 7'' - No Lie 1993
Various - Star Fuck Presents Tour Singles
- Star Fuck 1993
[posté le 29 janvier 2015]



Deuxième et dernière salve de singles consacrée aux splits. Et pas des moindres puisque Slug a partagé par deux fois des 45 tours et c'était à chaque fois avec le gratin noise de l'époque, Cherubs et Unsane avec qui la série débute en 92. Pochette rouge avec vue aérienne de Los Angeles pour Slug et toujours cette trace noire à la fin du nom comme si une lettre avait été effacée. Vue des gratte-ciel de New-York City pour Unsane. Fond rouge pour les deux car Slug et Unsane partageaient le goût d'une noise sanglante. Deux groupes souvent comparés bien que tout un continent les sépare et que musicalement, on ne peut pas les confondre. Slug reprend Streetsweeper d'Unsane, morceau se trouvant à l'origine sur le Singles Club de Sub Pop en 90 avec Vandal-X de l'autre coté. Après un faux-départ tout comme dans l'original, Slug lance à l'attaque ses trois guitares, sa caisse claire caractéristique et explose Streetsweeper dans une version encore plus sauvage, noise et gueulée par tout un groupe plié de douleur. A la place des cris du public qui concluait l'original, Slug a mis le sample d'un dessin animé débile. Unsane reprend Breathe The Thing Out de Slug que Chris Spencer a rebaptisé Breathththing Out car c'est comme ça qu'il le postillonnait dans le micro. Unsane fait honneur à Slug. Unsane a beau être fidèle à l'original comme l'est aussi la reprise de Slug, ils y mettent toutes leurs tripes et on se dit que, pour une fois, les reprises sont aussi bien, voir mieux, que les originaux. Le split du siècle. Précédent et à venir.

:: download split Slug/Unsane 7''

infos :
black vinyl, 45 rpm, one promo label sheet. Slug : recorded at Poop Alley Studios. Engineered by Tom Grimley. Produced by Reginald Barnes. Unsane : recorded at Waterworks, '92. Engineered by Jim Waters.





Avec les Cherubs, Slug et ses splits singles gardaient le feu sacré. Slug reprend Pink Party Dessert des Texans et Cherubs reprend Hambone City des Californiens. C'est étrange de dire Californien pour Slug car ce qualificatif et les clichés qui vont avec ne collent pas du tout à la musique de cinglés de Slug. On les aurait mieux imaginé venir du Texas justement. Ce n'était donc pas un hasard de retrouver ces deux groupes acoquinés sur ce single remplis de foetus dégénérés. Et comme pour le split avec Unsane, les deux reprises sont de haute volée et saccagent avec entrain et honneur les originaux. Pink Party Dessert (publié à l'origine sur un single et sur le 1er album Icing par Trance Syndicate en 92) rebondit sur les parois d'un groove imparable d'un titre déjà grandiose à l'origine. Cherubs met encore plus de folie et de hargne que d'habitude (et c'est peu dire) pour jeter Hambone City dans ses derniers retranchements. Là encore, c'est du split de compétition, du comme on en fait plus.

:: download split Slug/Cherubs 7''

infos :
black vinyl, 45 rpm
. Edition of 999. You have number one !





Dernier morceau de Slug à se mettre sous la dent, c'est Godstopper. A l'origine, ce morceau avait été publié sur un single avec une seule face gravée, tiré à 175 exemplaires et que Slug vendait pendant ses concerts lors de leur tournée sur la cote Est en octobre 92. Autant dire que pour choper un exemplaire, il faut se lever de très bonne heure. Ou débourser des fortunes quand vous en voyez passer un. Ou il fallait être présent du coté de New-York il y a 23 ans. Je ne suis pas un lève-tôt, j'ai les poches percées et je n'ai jamais mis les pieds chez l'Oncle Sam (par contre j'ai l'âge, damned !). Heureusement, le label Star Fuck qui éditait ces singles sur le bout des doigts avait eu la bonne idée de compiler par la suite le single-sided de Slug avec trois autres groupes qui avaient connu le même sort et dont l'avantage énorme est de se trouver plus facilement à des prix très abordables.
Godstopper, un one-shot, comme le suggère la pochette reproduite à l'intérieur du livret, avec ce mec cravaté qui astique son fusil, semblant regarder méchamment l'église se trouvant au verso, prêt à dégommer tous les fous de Dieu que Slug transperce avec son légendaire sens du bordel organisé lors de trois minutes trente intenses pour un titre aussi indispensable que tous les autres grands morceaux de ce groupe unique. Par contre, pour les trois autres groupes, c'est à dire Jakknife, Fresh American Lamb et Fireworks, s'ils sont présents dans le download, c'est par simple acquit de conscience, vous en faites ce que vous voulez ensuite.

:: download Starf Fuck various 7''

infos :
black vinyl, 2x45 rpm
, 12 pages booklet sleeve. Jackknife : sold at shows along their Pacific Northwest tour in July '92. 107 copies in hand-cut and glued covers. Recorded by Tom Grimley and Damion at Poop Alley, Downtown Los Angeles. Cover designed by Teen Hype. Fresh American Lamb : sold at shows along their Southwest tour in September '92. 125 copies in hand-cut and glued covers with a two-color sticker for the band's logo. Recorded by Robert Hammer at Surrogate Spike, Los Angeles. Cover designed by Teen Hype.
Slug : sold
at shows along their East Coast tour in October '92. 175 copies in hand-cut and glued covers with the band's logo silk-screened on. Recorded by Tom Grimley at Poop Alley, Downtown Los Angeles. Produced by Reginald Barnes. Cover designed by Crisis. Fireworks : sold at shows along their European tour in May '94. 300 copies with front and back covers hand glued to cardboard jackets. Recorded at Loaf-Eye Studio, Dallas, live to 2-track Woolensack Recorder. Cover designed by Darin Wood and Teen Hype.


 
Slug - Breathe The Thing Out 7'' - Sympathy For The Record Industry 1991
Slug - Hambone City 7'' - Sympathy For The Record Industry 1993
Slug - Rubberape 7''
- PCP Entertainment 1993
[posté le 26 janvier 2015]



Slug. On ne met jamais assez de Slug dans sa vie. The Out Sound et Swingers sont déjà passée au révélateur. La discographie du groupe a été sommairement commentée ici. Les services Sacerdoce & Matraquage de Perte & Fracas en rajoutent une couche avec les singles. Et des morceaux qui ne figurent pas sur les albums. Qui sont donc comme ainsi dire des inédits. Que vous n'entendrez pas ailleurs. Que c'est même pas la peine de chercher. Qui font la joie du geek et du névrosé. C'est pour cette raison que vous n'aurez pas droit au premier single Sore Thumb puisque les quatre titres se retrouvent en intégralité sur Swingers. Cela aurait également pu être le cas pour Breathe The Thing Out. Sur les trois titres, Break Neck figure aussi sur Swingers. Go Tell aussi mais sur Swingers, Go Tell est suivi du mot Version entre parenthèses car l'enregistrement est légèrement différent avec comme des samples/bruitages en plus dans le mix. Par contre, la face A Breathe The Thing Out n'est pas sur Swingers et là, c'est le gros lot. Car non seulement on ne le retrouve nulle part ailleurs mais c'est un des tout meilleurs morceaux de Slug. Une explosion continue, la musculation des mâchoires, le coup de baguette magique d'un rythme inoubliable. Et comme les deux autres titres de la face B sont aussi bons, cela fait un single noise-rock obéissant aux lois d'une métaphysique absolue dont le nom est Classique.

:: download Breathe The Thing Out 7''

infos :
black vinyl, 45 rpm, violet vinyl. Produced by Reginald Barnes. Engineered by Hammer. Recorded at Surrogate Spike, Los Angeles CA, Sept. 1991. Slug appears through an agreement between SFTRI and Magnatone Products.





Les deux singles suivants sont indissociables. Enregistrés le même jour, quasi 22 ans jour pour jour, le 30 janvier 1993 par Reginald Barnes, le gars qui a enregistré tous les disques de Slug. Ou presque. Si King Of Ghosts figure en bonne position sur The Out Sound, Hambone City n'a jamais été voir plus loin et pourtant, c'est encore du Slug du haut vol. Chanteur qui hurle Goddamn Dogs à la première seconde d'un morceau qui ne lâchera jamais sa proie. Guitares en retrait, basse et batterie en avant pour encore plus de groove malsain et de torsions des cervicales. Quant à King Of Ghosts, il a été réenregistré pour The Out Sound dans une version encore plus bruyante, saignante et mordante. Encore un single à chérir près de la cheminée.

:: download Hambone City 7''

infos :
black vinyl, 45 rpm. Produced by Reginald Barnes. Engineered by Tom Grimley at Poop Alley Studios. Recorded 01-30-93. Mixed 02-06-93.





Publiés donc en même temps que Hambone City, les deux titres de ce single n'ont jamais été réenregistrés pour d'autres disques de Slug. Rubberape est un irrésistible morceau à faire danser comme un singe. Slug a toujours été très fort pour asséner des rythmes qui font danser le noiseux mais là, ils se surpassent. Danser sur Slug reste toutefois un exercice périlleux. Sur Seitenwagen, Slug a enregistré la conversation téléphonique d'un certain Daniel Rohnert, a ramoné sévère à l'arrière avec des bruits de percussions métalliques, des guitares sortant de la forêt noire, le chant de Steve Ratter pour une brève gueulante et le tour était joué. Et encore un grand single, un !

:: download Rubberape 7''

infos :
black vinyl, 45 rpm, label promo insert. Produced by Reginald Barnes. Engineered by Tom Grimley at Poop Alley Studios. Daniel Rohnert phoned on Seitenwagen. Recorded 01-30-93. Mixed 02-06-93.


>> next