Dernières chroniques | Recent reviews
posté le 25 novembre 2014
Iron Reagan
The Tyranny Of Will – LP
Relapse 2014
SSS
Limp. Gasp. Collapse. – LP
Prosthetic 2014

As-tu remarqué, fidèle lecteur, que le patron s ’est récemment mis au thrash ? Oui, bon, OK, je relativise tout de suite. Oozing Wound est au thrash ce que les Beastie Boys étaient au hip-hop, c’est-à-dire une putain de perversion mais une perversion qui fonctionne à plein régime. Il ne faut pourtant pas s’étonner que les puristes du genre, ceux ++++

posté le 24 novembre 2014
Arndales
Dog Hobbies USA – LP
In The Red 2014

Quand In The Red annonce un nouveau groupe avec du Badgewearer dedans, je fonce. Quand le label précise que c'est un groupe
++++
posté le 22 novembre 2014
Get Your Gun
The Worrying Kind – LP
Empty Tape 2014

Get Your Gun. Un nom qui sonne comme un appel au meurtre, une déclaration d'intentions mauvaises, de noirs
++++
posté le 21 novembre 2014
Herod
They Were None – CD
Mighty Music 2014

Herod annonce tout de suite la couleur en plaçant son titre le plus long en première position. Presque dix minutes d'entrée
++++
posté le 20 novembre 2014
Faking
Vices - 7''
Reptilian 2014

Faking ne triche pas. Du vrai noise-rock de costaud, du pur, du dur, avec un cahier des charges dûment rempli et splendidement
++++
posté le 19 novembre 2014
Child Abuse
Trouble in Paradise - LP
Skin Graft 2014

Dans une interview remontant à 2009, Luke Calzonetti parlait de l'origine du nom de leur groupe qui pourrait heurter les
++++

American Heritage
Prolapse – LP
Solar Flare records 2014

Je ne vais pas vous refaire tout l’historique d’American Heritage et détailler les nombreuses mutations ++++

posté le 18 novembre 2014
Arabrot
I Modi - 12''
Fysisk Format 2014

Le 21 octobre dernier, il était enfin temps de combler un vide. Voir Arabrot en concert. Un groupe que je suis de près
++++
posté le 17 novembre 2014
Held Hostage
Volume 2 – LP
Learning Curve 2014


Volume 2 du label de Minneapolis Learning Curve après un premier volume où à boire et à manger il y avait. Comme toutes
++++
Held Hostage
LCR RSD Compilation – LP
Learning Curve 2013

Learning Curve, c'est l'autre label de Minneapolis. Parce que l'autre, bien sûr, c'est le légendaire Noise Amphetamine
++++
posté le 14 novembre 2014
Candidate Demo
The Curtain - LP
Anker 2014

Premier album pour ce groupe débarqué de nulle part sauf que ce nulle part à un nom, Harrisonburg. Et comme vous êtes ++++

posté le 13 novembre 2014
Massicot
s/t LP
Et Mon Cul C'est Du Tofu ?/Red Wig 2013

Je dois avouer que la première écoute de Massicot n'a pas soulevé un enthousiasme dingue. Faut dire que c'était de
++++
posté le 12 novembre 2014
King Champion Sounds
Songs For The Golden Hour – 10''+CD
Louder Than War 2014

Alors que le précédent album Different Drummer fume encore sur la platine, King Champion Sounds flambe à nouveau sur
++++
posté le 11 novembre 2014
Fange
Poisse – 12’
Basement Apes/Gheea Music/Lost Pilgrims Ulterior 2014

La musique de Fange porte particulièrement bien son nom : sale, grasse, puante, glauque, malsaine, malade, mouvante, ++++

Ukandanz
Lanchi Biyè/Endè Iyèrusalem 7''
Dure et Doux 2014

Oui, tu peux danser sur Ukandanz. Mais tu peux surtout louer cette rencontre entre le chanteur éthiopien Asnake Guebreyes et
++++
posté le 10 novembre 2014
Moe
It Pictures – LP
Conrad Sound 2011
Oslo Janus – CD
Conrad Sound 2013
3 – LP
Fysisk Format 2014

L'histoire a commencé le 21 octobre dernier, un mardi soir de concert au Terminus Bar, un soir de grosse crève qui vous fait hésiter à mettre le nez morveux dehors. L'affiche était trop alléchante : Arabrot, Rabbits et les inconnus Moe qu'une rapide écoute sur bandcamp donnait grandement envie de mieux connaître. Un concert, un grand sourire sur la tronche et une surdité aggravée plus tard, c'était razzia sur le stand de merchandising copieusement garni. La présence des trois norvégiens sur scène ne laissait pourtant pas présager d'une telle brutalité, notamment la chanteuse-bassiste dont
++++
posté le 07 novembre 2014
Risk Relay
Low Frequency Listener - CD
Ernest Jenning 2003
Curses Sing - CD
Ernest Jenning 2007
After Fake End Times - CD
Ernest Jenning 2013


Ernest Jenning 2013
C'est plus qu'un train de retard mais un véritable convoi. Un peu plus de dix années d'existence et le bruit de Risk Relay n'arrive que maintenant. Comme la lumière voyage plus vite que le son, on aurait dû être éclairé par ce groupe depuis longtemps. C'est donc à n'y rien comprendre mais des groupes comme Risk Relay, des groupes qui ne se soucient pas de leur diffusion et leur popularité, jouant uniquement pour l'amour de la musique, il en existe des tonnes. Risk Relay est un magnifique exemple. Ce qui ne va pas nous empêcher de leur mettre un coup de projecteur dans la tronche et tant qu'à faire, rattraper le retard et passer ++++
posté le 06 novembre 2014

Spray Paint
Clean Blood, Regular Acid - LP
Monofonus Press 2014

Spray Paint serait-il en passe de devenir comme Lungfish, c'est à dire sortir un album un peu, beaucoup, toujours pareil ++++

posté le 05 novembre 2014
Rabbits
Untoward - LP
Lamb Unlimited 2014

Méfiez-vous des lapins comme des clowns du Nord-Pas de Calais. Rabbits sort de son terrier de Portland un troisième album.
++++
posté le 04 novembre 2014
Ruggine
Iceberg - CD
V4V, Canalese Noise, Vollmer 2014

Si vous traduisez Ruggine en français, ça donne rouille. Vous ajoutez un nom d'album répondant à Iceberg et vous obtenez
++++
Kruger
Adam & Steve – CD
Listenable records 2014

Avec leur bonne douzaine d’années d’existence, les suisses de Kruger font figurent de vétérans cinq albums au ++++

posté le 03 novembre 2014
Multicult
Variable Impulse – LP
Sleeping Giant Glossolalia 2014


Troisième album de Multicult, trio en provenance de Baltimore. Mais de culte, ils n'en ont qu'un, le dieu noise-rock. Pas
++++
posté le 31 octobre 2014
The Body/Sandworm
Split LP
Thrill Jockey 2014

La ville de Providence à l'honneur avec deux groupes qui n'ont pas besoin de masques d'halloween pour faire peur. ++++

posté le 30 octobre 2014
Hands Up Who Wants To Die
Vega In The Lyre - LP
Learning Curve, Art For Blind, Gabu, Whosbrain, Triplejump, Wah Shtuff 2014

Vega In The Lyre, ce n'est pas seulement une histoire d'étoile et de
++++
posté le 28 octobre 2014
Jessica 93/Mistress Bomb H
Salle de Shoot – LP
Kerviniou/Bruits de Fond 2014

Addiction, dans les halls de gare, d’immeubles, au fond de parkings souterrains, sortant parfois pour ++++

Barren Womb
The Sun’s Not Yellow, It's Chicken – LP
Spartan records 2014

J’ai bien failli succomber aux sirènes tentatrices de la chronique de disque de l’immédiat après concert : rédiger ++++


>> next








Dernière mise à jour du site|last update :: 25|11|2014
<28|08|2014>
Un incroyable trésor que je croyais perdu à tout jamais refait surface sur le web. Une cassette maudite tirée à 100 exemplaires dont le son était non seulement devenu pourri mais que je croyais avoir paumé vient de ressurgir du bordel et surtout sur le web ! Moist, un groupe anglais qui avait sorti 9 titres en 1992 totalement renversants sous le nom de Face Pack, vient de mettre son oeuvre sur bandcamp. Un groupe qui pouvait regarder les yeux dans les yeux des groupes comme Rapeman, Glazed Baby, S.P.U.D et toute la crème noise-rock de cette époque. Un putain de gâchis qu'il n'est jamais trop tard de rattraper alors gavez-vous de ces morceaux taillés à la serpe et la scie circulaire. Pour l'anecdote, le guitariste Jon Free sera plus tard le guitariste des non moins géniaux Penthouse.


The Art of Losing (+)
Glazed Baby - Karmic Debt - Red Decibel records 1994
[posté le 23 novembre 2014]



Glazed Baby. Encore et toujours. Parce que tous les albums vont finir par y passer. Parce que Karmic Debt est aussi
incontournable que Ancient Chineese Secret et les maxis Handgun et Squeeze The Tail, Suck The Head. Parce que 1994 est une année faste en matière de disques noise-rock incandescents et Karmic Debt en est des plus beaux représentants. Parce qu'un groupe noise-rock reprenant Mad Man Blues de John Lee Hooker, c'est pas banal. Parce que In My Prime cloue au pilori en dix minutes chrono tous les wannabe qui ont voulu un jour la jouer lente, lourde et terrifiante. Parce que les trois Glazed Baby ne font pas que mine de vous pointer un flingue sur vous, ils tirent pour de vrai des balles incendiaires comme Handgun, Under Nancy's Room, King-Sized Kustomized. Parce que quand ils se mettent à rêver avec Red Room, il n'est pas bon de se trouver dans leur tête. Parce que quand tu appelles un morceau Vincent Van Goth, c'est que t'as un humour vraiment pourri et j'aime ça. Parce que cet album est piégeux et pourtant classique, noise-rock ultime et imprévisible. Et parce qu'on a déjà beaucoup parlé de Glazed Baby ici et que l'heure est de cliquer sur le lien ci-dessous si vous avez vécu dans une grotte ces vingt dernières années ou que vous venez tout juste de naître.

:: download Karmic Debt CD

infos : Produced by Tim O'Heir and The GB Trio at Fort Apache 3/94. Dale-skins Andy-bass/voice Josh-guitar. Photo by Daniel Corrigan.



 
Drain - Pick Up Heaven LP - Trance Syndicate records 1992
[posté le 15 novembre 2014]



Trance Syndicate, c'est le label de nombreux actes noise-rock incontournables qui ont fait trembler plus d'une chaumière : Johnboy, Cherubs, Pain Teens, Distorted Pony pour ne citer qu'eux. Et puis de temps à autre, des OVNIs comme Drain débarquaient. En même temps, quand on sait que le patron de Trance Syndicate était le batteur des allumés de Butthole Surfers, l'étonnement est moindre. Et comme 4+4=7+1=9, Drain était en fait le groupe ou plutôt la cour de récréation du boss de Trance Syndicate, Jeffrey Coffey, plus connu sous le nom de King Koffey. Avec Owen McMahon des Cherubs et David McCreath, batteur de Hugh Beaumont Experience, vieux groupe punk-rock texan dans lequel King Coffey avait aussi sévit, Drain va se révéler une singulière machinerie détraquée de noise sous acide, de punk technoïde et de cow-boys chevauchant sans la selle des montagnes de bad trip. La voix hyper trafiquée, les samples vicieux et totalement sortis de leur contexte côtoient des rythmes ultra speedés qui semblent passer à la mauvaise vitesse pour le bonheur des grands malades que nous sommes comme sur le jouissif Funeral Pyre. Crawfish flirte avec le cosmos avec ce gimmick de chants multiples dont le mélange est un pur régal donnant envie de faire le poirier au-dessus d'un nid de crotales. C'est de l'indus de drogués mixé avec du noise-rock fielleux et des guitares synthétiques et scratchées sous l'influence de la pleine lune et hurlant avec les loups. Instant Hippie donne envie d'enfiler un futal en peaux de jeunes chiots en fumant Al Jourgensen et en scandant Open Sex avec Coffey et sa meute. Le délire semble total mais Drain est über alles méchamment efficace, violent, pervers, la rythmique bastonne durement sous les sifflements et Pick Up Heaven est toujours une expérience incroyable que leur second album Off Speed And In There en 1996 ne renouvellera hélas pas. Drain te rapproche des cieux. A grands coups de pied dans le cul.

:: download Drain LP

infos : 33rpm, black vinyl. Recorded and mixed at Ben Blank Audio, Austin, Texas - Ben Blank, Engineer except Crawfish and Instant Hippie mixed at Smart Studios Madison, WI - Butch Vig, Engineer. Thanks to Dean Studeny for cover art assistance. Feet by Octavio - thanks to Kozik. Jacket Graphics by BLACKSMITH.


 
Dawnbreed - Aroma LP - Trans Solar records 1997
[posté le 08 novembre 2014]



Dawnbreed, c'était Allemand et c'était unique et ne voyez aucun rapport entre les deux. Unique seulement par le biais d'une musique mélangeant chaos post-hardcore, furie noise-rock, feeling jazzy, harmonies sensibles, guitares incandescentes et cuivres aussi surprenants que cosmiques dans ce maelstrom atypique. Capable de vous allonger des morceaux de six minutes comme le mirifique Aroma qui emporte tout dans ce passage et résumant à lui seul toute l'approche des cinq Dawnbreed. Gros riffs plombés, puissance de la rythmique, souffle de la trompette, saccades noise, cassure de rythme, un brin d'émotion hardcore à la Hoover et vous deveniez accro de suite à Dawnbreed. Dix-sept ans plus tard, ce morceau fait toujours son petit effet... Dawnbreed, c'est aussi Sodastereo et ses dix minutes ambitieuses d'une énergie sans faille, d'un air de trompette hispanisant à tomber raide amoureux d'une bavaroise et un titre étrange car coupé en deux par un silence total entre 4'12 et 5'29 ! Mais Dawnbreed, c'est aussi des morceaux plus courts, rageurs comme le début de Disasteradio Model B-1 qui me fait toujours penser à un morceau de Deity Guns ou des Bästards, des guitares virevoltantes, jazzy ou plus mélodiques - n'oublions pas que certains membres ont aussi joué à la même époque dans Monochrome, un autre projet beaucoup plus pop avec une chanteuse, ceci n'ayant encore une fois aucun rapport - avec toujours la notion d'intensité tatouée sur le derrière que Dawnbreed aimait botter.
C'était surtout le fondement du hardcore que Dawnbreed aimait malmener car ce groupe ne se donnait aucune limite et se permettait tout, chamboulant les codes, les explosant dans les grandes largeurs et réalisant avec Aroma un album primordial des années 90. Ça me fait penser qu'ils avaient réalisé un autre album auparavant, le dénommé Kiosk, et je crois bien que je ne l'ai jamais écouté (ou alors j'ai tout oublié !). On aurait aimé après cet album que Alles Wird Gut pour Dawnbreed, soit le titre du dernier morceau d'Aroma consistant en un locked groove porteur d'espoir mais ce fût tout le contraire. C'était le chant du cygne de Dawnbreed et il a été royal.

:: download Aroma LP

infos : 33rpm, insert with lyrics. Dawnbreed sind : Calmbach, Pfohl, Nachbauer & Thomann, Alex Cigale (g, voc) & Matt Gomez (tr, sax). Rekordiert und abgemischt zwischen dem 6. und 9. December 1996 @ King Of Pain Tonstudio im Süden der Republik, bzw. am 8. und 9. März 1997 @ Florian Studios, Stuttgart, mit Ausnahme von "Disasteradio Modell B-1" (6/96); natürlich nicht ohne Bernhard "Böni" Hahn und eine Gretsch Silver Jet. Produktion : Bernhard Hahn & Dawnbreed für TransSolar Releases. Mastering : Adrian @ Bauer Tonstudios, Ludwigsburg. Gestaltung : Pfohl. Logo & Lettering : Chr. Krebs & Pfohl. DTP/MacFukker : Chr. Krebs. Photographien : Gommel, Pfohl, Schorer, Stille. Text/Musik : Dawnbreed.


 
Lung - 3 Heads on A Plate LP - Survival records 1993
[posté le 29 octobre 2014]



Deux ans après Cactii, le trio néo-zélandais tire sa révérence sur 3 Heads on a Plate, album réalisé par Survival records en Europe, sous licence de Yellow Bike records, le propre label de Lung et Restless aux USA avec une pochette différente et uniquement en CD. Quatorze titres dans la continuité du très bon premier album, alternant les morceaux agressifs et intenses (Paralysis, Johnny Favourite) et les titres plus mid-tempo mais toujours aussi tendus qu'une arbalète et à la sourde mélancolie (le grandiose Splinter ou Slaughterhouse), pour finir sur deux morceaux bruitistes et plus expérimentaux, Compellor et Melonoma, enregistrés en Nouvelle-Zélande alors que le reste a été mis en boite en Allemagne, à Stuttgart. Et surtout, Lung garde le cap d'un songwriting de grande classe et aurait mérité un meilleur sort que le très faible éclairage qu'ils ont reçu à l'époque. Après une tournée intensive aux Etats-Unis et trois mois de concerts non-stop, le bassiste Phil Williscroft se barre et est remplacé par le bassiste de Rake, Graeme Galyer. Un album live répondant au nom de Feeding Fucking Vera serait sorti en 94 mais il semble que jamais personne en ait vu la trace... Deux autres singles figurent à leur actif mais hélas, aucun inédit à chaque fois. Le single Paralysis en 92 sur Yellow Bike (avec 3 autres titres, Elvis-Arsehole, Mary's Mother et Slaughterhouse, tous présents sur 3 Heads on a Plate) et le 45 tours Swing (morceau présent sur 3 Heads on a Plate également) couplé avec Sub et Sleep, deux titres de Cactii, dans une version live à New-York, au CBGB, le 30 juillet 1992.

:: download 3 heads on a plate LP

infos : 33 rpm. Dave White : Guitar, Vocals.
Brent Gemmill : Drums, Samples. Phil Williscroft : Bass. Recorded at Zuckerfabrik Studio, Stuttgart Germany, 28-30 Sept 1992 by Robert Baumann. Except 'Exit' and 'Compellor', recorded at The Stomach Palmerston North, New Zealand, June 10, 1992 and 'Melonoma' recorded in Koln practise rooms, 8 Sept 1992 and mixed by Daveat The Stomach 19 Feb 1993. Live Sound : Graeme Galyer. Photography : Dionne Ward, Peter Slagt. Sleeve design : Dave White. Rear photo from the video clip of 'Full Moon' (Cactii album) produced by Stuart Page of Eclipse Films.

 
Lung - Cactii CD - Yellow Bike records 1991
[posté le 19 octobre 2014]



Direction La Nouvelle-Zélande. Fin 80, début 90, je crois que je voulais partir y habiter à chaque nouvelle sortie d'un groupe néo-zélandais. La scène musicale semblait incroyable, plein de groupes qui ne sonnaient comme personne, Flying Nun records était à son apogée, les bons disques en provenance de l'autre bout de la terre n'arrêtaient pas de débarquer en France - non sans mal - d'où une aura mystérieuse et attirante renforcée. La source s'est un peu tarie depuis mais le mythe subsiste. Lung en faisait partie. Ce n'est certainement pas le plus connu des groupes kiwis mais je me rappelle que leur album Cactii avait fait son petit effet à l'époque. Techniquement parlant, ce n'était pas leur premier album puisque les trois mêmes personnes avaient sorti un autre album, Live Stomach, sous le nom de The Clear en 1990. Mais à force d'être confondu avec leurs compatriotes plus connus de The Clean, le trio avait préféré prendre un nouveau souffle en optant pour le nom de Lung. Et un nouveau départ car Cactii est bien plus intéressant que Live Stomach. Enregistré par le batteur des Gordons Brent McLachlan (connu aussi sous le nom de Brent McLaughlin), la musique de Lung se rapproche du coté répétitif et névrosé de Gordons. Rythmique sèche, robotique, pénétrante mais Lung va aussi chercher des territoires plus noise-rock, plus durs et heurtés, le fond de l'air est acéré et au vitriol. Leurs voisins australiens de S.P.U.D viennent alors à l'esprit mais Lung a définitivement du sang néo-zélandais dans les mélodies (Bailter Space, Straitjacket Fits), dans cette approche envoûtante que possèdent tous les groupes de ce coté là de la terre à l'époque. Chaque titre de Cactii possède de la personnalité, jusqu'à sombrer dans les ténèbres de Sleep, titre le plus flippant. Mais de Full Moon Again (une reprise dans une bien meilleure version d'un morceau de Live Stomach) à Eat The Poor en passant par She's got a Gun, les six minutes de Hardwired et sa géniale ligne de basse ou Lurch et en finissant par le plus apaisé Ride, cet album est une sacré excellente redécouverte. Lung fait toujours son effet.

:: download Cactii CD

infos : Dave White : Guitar, Voice.
Brent Gemmill : Drums. Phil Williscroft : Bass. Engineered by Brent McLachlan. Writhe, June 25-28, 1991. Mastered by Brent McLachlan & Nigel Stone at Marmalade July 9, 1991.


>> next