The Art of Losing
index
 











::
download Technician 7''
:: download Technician CD




Technician
Ted Serios - 7''
Tranquillity Base records 1998
Opposition - CDEP
Tranquillity Base records 2001

[publié le 10 juin 2017]



Pas la peine d'y aller par quatre chemins, Technician fait du Shellac. Sans peur et sans reproche. Mais en bons techniciens qu'ils sont, le trio de Pennsylvanie le faisait à merveille. A ce niveau là, il peut même prétendre au diplôme d'ingénieur, il l'aurait eu avec mention. Pour le premier album Electronic Conversations With The Dead publié en 1999, ce n'était pas encore ça. Raison pour laquelle les services Propagandes & Filouteries de P&F ne vous le proposent pas (avec un peu d'efforts, vous le trouverez par vous-même sur le net si le coeur vous en dit). Technician était encore apprenti et à vouloir s'enregistrer par soi-même, il est devenu sorcier et ce disque sonne comme une (mauvaise) demo dont les compos sont encore au stade du brouillon. A la fin de cet album se trouvent pourtant deux titres en bonus qui étaient sortis l'année d'avant sous format 45 tours. Avec un enregistrement dont vous trouvez tous les détails de fabrication et fermentation à la suite du lien de téléchargement. Ted Serios et The New Motor sont les noms de ces deux morceaux. En version single, ils tournent beaucoup plus rond. Et plus mieux. Sans que cela pète tout non plus. C'est donc du Shellac, jusque dans le break de Ted Serios qui pourrait rappeler Wingwalker mais Technician ne criait pas I'm a plane, ne se prenait sûrement pas pour quelqu'un d'autre, le faisait sans prétention, n'a jamais quasiment donné de concert, n'est jamais parti en tournée mais a dû prendre son pied à jouer cette musique au fond de son garage. J'aurais bien aimé être leur voisin.

infos : 45 rpm. Technician is Ramona Pratt, Gregory Nangle and Ian Pitcher. These songs were recorded in February 1998 at The Crefeld School in Philadelphia, Pa. We recorded the songs on a 1/2 inch 8-track analog reel-to-reel. It's probably self-evident that our songs were recorded "live", with no overdubs. We really just pressed "record" and started playing. The songs were then mastered to 1/4 inch two track tape on a poorly calibrated, borrowed machine. These master tapes were rushed, with the aid of the ever humorless USPS to Nashville, Tennessee where George, the engineer from United Record Pressing patiently shaped them up and mastered them in preparation for vinyl. In all honesty, these songs were written during the period between 1996 to 1997, with "refinements" happening still to this day. If you happen to have the (rare) experience of seeing us live, you'll hear plenty of divergence from the recordings contained herein. Fred "The Indifferent Hungarian" Goodman was the person responsible for pressing the "record" button. Thanks to Fred and his fear of ridicule, the vocal levels are perfect. The importance of Fred should not be underestimated. The sleeves were printed at Futurama Press in Brooklyn, NY. Greg and Ian designed the sleeves using Adobe Illustrator 7.0 on an Apple Macintosh computer. The font used on the front is "progress" (good luck finding it) and plain-old "Courier" on the back. Real men use Macs or Unix.





Si vous deviez posséder un seul disque de Technician, c'est Opposition, modeste bout de carton pauvrement emballé et pressé à la demande. Tant qu'à faire du Shellac, autant aller enregistrer chez le maître. Steve Albini s'est donc occupé de tout et ya pas à sourciller, il connait son boulot. Opposition sonne d'enfer. Mais si Technician a pu prétendre à devenir ingénieur, ce n'est pas qu'une histoire de bons boutons et de position de micros. A l'époque, Shellac venait de sortir 1000 Hurts. J'échange tous les jours cet album mais aussi Terraform et Excellent Italian Greyhound contre Opposition. Technician a largement amélioré la qualité des compositions. Le premier titre Galileo est un hymne qui s'ignore. Avec cette petite pointe de mélancolie et de profondeur qui fait toute la différence. La grande classe. Allez savoir pourquoi, dans les six titres de Opposition, j'entends aussi du Austerity Program, et surtout des morceaux qui prennent de l'ampleur, un brin de complexité, des guitares sublimes, des lignes de basse dantesques et un savant savoir-faire pour amener l'auditeur vers la béatitude d'un style de musique très connoté mais tellement bon quand il est pratiqué à cette altitude. Un disque anecdotique certainement mais chic, le fait de gloire d'un groupe totalement anonyme mais qui a quand même bien fait d'essayer de faire entendre sa petite voix.

info : Recorded January 2001 by Steve Albini at Electrical Audio Chicago, IL. | Mastered by John Golden | All songs by Technician | South is up, thanks for nothing. Ramona Pratt (drums), Gregory Nangle (bass guitar), Ian Pitcher (guitar)