postpresentmedium
wantageusa

















































White Shit
Sculpted Beef - LP
Post Present Medium 2009
White Shi'ite - 10''
Wantage USA 2010

White Shit, c'est d'abord une histoire de curriculum vitae qui ne manquera pas d'impressionner les masses laborieuses. Andy Coronado, feu le guitariste de Wrangler Brutes, Skull Kontrol et Monorchid. Jared Warren et Coady Willis, couple de perruches inséparables de Big Business et des Melvins, et un type qui a du perdre un pari et s'est vu affubler du pseudo de Tits (ou tétons pour les moins anglophones et obsédés sexuels d'entre vous). Bref, un océan de misère qui s'étale devant vous pour un groupe qui n'a pas trouvé mieux que de pratiquer du punk-rock s'adressant essentiellement aux hommes, aux vrais, comme l'indique si merveilleusement bien la pochette. White Shit, un projet porté par Coronado. Il n'est donc pas étonnant de trouver de nombreuses similitudes avec le punk-rock des Wrangler Brutes. Brutal, canal historique, sec, rudimentaire, un poil de mélodies engageantes, racines tortueuses dans le hardcore crasseux du début des années 80 mais avec les pieds indéniablement dans le cambouis d'aujourd'hui. Les compères Warren et Willis (et Tits, à n'en pas douter) ne sont pas étrangers à ce surplus de lourdeur et de laideur. Il faut même louer leur intervention bien meilleure, et ce n'est pas difficile, que dans la grosse tâche qu'est Big Business ou les irrécupérables Melvins. On serait même tenter de parler d'un rapprochement avec les mythiques Karp où sévissait déjà Jared Warren. C'est dire comment White Shit a pu agréablement surprendre.




Comme White Shit ne lésinant pas sur la qualité des pochettes, 2010 les a vu pondre un nouveau 10'' qui n'est sans doute pas pour rien dans la chute de Ben Laden. Autant de décadence américaine, c'était trop pour un seul homme traqué. On ne change rien à la couleur de la merde, avec Surface Zen et surtout Shifted Out qui aurait presque, je dis bien presque, un petit air de Cows. Bref, deux belles tranches de morceaux encore plus appétissantes que sur Sculpted Beef. Cerise sur le gâteau, Fire, reprise d'un obscure groupe hardcore japonais à l'orée des années 80 et culte dans les milieux autorisés. Ca vous la coupe, non ?!
Un split 12'' avec Megafuckers (là encore, tout un poème) sur Limited Appeal records et un single sur Post Present Medium sont à leur actif également pour 2010. On va tenter de rattraper le retard.

SKX (25/08/2011)