PHILLIPPÉ
The Essence In Numbers - LP
Flower Violence 2000

Et encore une chronique pour rien, une ! Une de plus d'un groupe qui vous pète entre les doigts, leur 1er album à peine sorti. Un split durant l'enregistrement, voir convenu avant puisque c'est déjà annoncé sur les notes internes du disque ! Est-ce la raison d'ailleurs pour laquelle cet album à un goût d'inachevé ? On avait durement flasher ici sur leur poignée de single et leur split LP avec Guinea Pig. On salivait d'avance et sans être mauvais, cet album reste en-dedans. Comme bâclé, ras-le-bol, désaccords au sein du groupe ? Toujours est-il que les compositions n'ont pas la richesse habituelle, ne décolle que trop rarement, s'engourdissent et reste en vol stationnaire. Idem pour le son moins rugueux et bruyant. On a même le droit à un Distance Preferred remixé dance-floors lourdingue. On se demande réellement ce que ça fout là ! Reste un album honnête, avec ses bons passages emo-rock mais très loin de l'intensité que pouvaient nous procurer leurs prestations scéniques ou leurs 45. (Des membres ont formé depuis Eniac).

SKX (02/06/2000)