infinityland
beentherescenethat


Infinity Land
Honest Comedy – CD
Been There Scene That records 2022

Infinity Land a eu la très bonne idée de regrouper sur un seul CD (même tiré à 75 exemplaires) l’ensemble de son œuvre naissante et frémissante enregistrée en 2021. Parce que ce groupe, c’est de la balle, qu’il va rapidement devenir un monstre indispensable et que graver à jamais dans le marbre ces sept titres étaient une judicieuse réponse à la jeunesse qui fout le camp.
Honest Comedy était à la base le nom d’une cassette quatre titres publiée par The Ghost Is Clear records. Ces quatre titres ouvrent le CD. Le suivant, An Arsonist’s Nocturnal Emission, figurait sur une split cassette (The Ghost Is Clear toujours) en compagnie de Virgin Mother et Heel Turn. Les deux derniers ont été enregistrés en octobre 2021 (contre janvier et février pour les précédents) et n’existaient que sur le bandcamp de ces cinq types de Waterbury dans le Connecticut.
Avec Tarek Ahmed officiant au chant, déjà entendu avec Intercourse (on cause bientôt de leur nouvel album sur Reptilian) et qui montre toute sa science du collage avec une pochette d’une laideur touchante, Infinity Land est mené de main de maître par un beugleur hors-pair afin de transporter dans des limbes obscurs et supérieurs un hardcore-noise façon Kiss It Goodbye ou Playing Enemy mais revu et corrigé par Mama Tick, c’est à dire plus laid, plus brut, plus vicié. Infinity Land peut également se montrer plus punitif et carré comme un Chat Pile mais des tonnes de poussières de charbon tombant sur les épaules car d’une manière générale Infinity Land est d’un caractère sale et incontrôlable, plus amusant également si vous avez un sens de l’humour bien accroché, taré à plein temps, aux portes du chaos qu’il finit toujours par vous claquer à la gueule par une section rythmique tranchante ou des riffs aussi déviants, malsains que diaboliquement troussés. Infinity Land, l’infini à leurs pieds et nous avec.

SKX (23/02/2022)