duds
moncul
opaltapes
redwig


D.U.D.S
Immediate – LP
Et Mon Cul C'est Du Tofu ?, Opal Tapes, Red Wig records 2018

C'est toujours la même histoire avec D.U.D.S. Écouter leurs albums et assister à un concert du groupe de Manchester sont deux expériences très différentes. C'était le cas en janvier dernier. Rebelote le 29 novembre lors de leur venue au Mondo Bizarro (avec Le Réveil Des Tropiques). Sur scène, les rythmiques diaboliques ressortent, mettent le feu aux planches et au public. Les bassins ondulent fiévreusement. Les rotules se disloquent. L'effet transe et machine à sueur en pleine action directe. Sur disque, les rythmes n'ont plus le même allant, les cuivres ne chauffent plus l'atmosphère qui se tend pour faire ressortir toute l'aura post-punk démantibulé et froide de D.U.D.S. Immediate suit donc les traces de son prédécesseur Of A Nature Or Degree et c'est toujours pas pour me déplaire. Danser, c'est mal.

Douze titres. Pas un plus haut que la ceinture des trois minutes. Qui - ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit - conservent leur propension à vous remuer le gras et améliorer votre jeu de jambe. En fait, il ne faudrait pas avoir vu leurs concerts pour parler de leurs disques ne possédant pas la même force, folie et abrasion. Mais bizarrement, je garde une préférence pour les disques qui tiennent plus facilement la longueur d'un set dont la lassitude me gagne plus rapidement. Des petites mécaniques imprévisibles et pas traditionnelles dont la tendance générale est de se ressembler mais qui mises bout à bout dessinent une architecture retorde, anxieuse, plus sombre qu'elle en a l'air avec une multitude de détails à l'intérieur pour avancer sporadiquement, jamais certain du prochain mouvement. Vous pouvez tenter de danser mais vous n'êtes pas à l'abri de vous casser la tronche.

L'alliage batterie/percussions démontrent toute sa finesse et sa créativité. Les mélodies sinueuses des guitares et les lignes ondulantes d'une basse ronde et centrale se révèlent dans une ambiance plus apaisée. Les nombreux stop and go, ce son claire et osseux alors que six musiciens s'agitent participent au caractère finalement unique de Immediate. Car si l'étiquette post-punk les poursuit, D.U.D.S aurait tendance à la démonter et la remonter à l'envers ou suivant un plan qui leur est propre, provoquant des soubresauts vers des groupes comme The Ex ou Dog Faced Hermans (Same Device), des élans plus industriels, détachés, étranges (comme les trois dernières compos), des éléments free et abstraits appuyés par des cuivres qui n'essayent pas de faire joli. L'adhésion à Immediate n'est pas spontanée comme pour leurs concerts mais ce disque est au final un objet qui tient très bien la route, s'installe sur la durée et prouve qu'il est possible de s'influencer de composantes post-punk pour mieux les transcender et proposer sa propre partition qui va de l'avant.

SKX (13/12/2018)