modvigil
x-mist






Mod Vigil
s/t – LP
X-Mist 2017

Il est relativement aisé d'appréhender Mod Vigil. Un groupe Australien, Melbourne pour être précis, qui donne dans la garage-punk, un de plus. Dix titres éjectés en à peine vingt minutes. Pas la peine d'en faire des caisses quand le mode d'emploi a déjà été maintes fois expliqué. Mod Vigil connaît ses classiques. Mais voilà, pas de chance, Mod Vigil le fait super bien. Encore plus que ça même. De la part d'anciens Kids Of Zoo ou Baptizm Of Uzi, ce n'est pas étonnant.
Vous prenez donc une base Eddy Current Suppression Ring, vous rajoutez de la disto, vous passez par la case Cuntz, vous rajoutez encore une couche de bruit, vous souriez à l'évocation de vos disques de Uranium Club ou Far Corners, vous mettez un brin de saturation sur la voix, vous vous agitez comme un sale punk et vous obtenez un premier album qui coule de source en mettant le feu à tout ce qui bouge et même ce qui ne bouge pas. Ce disque est une machine à riffs, un enchaînement rêvé de hits minimalistes, hargneux, catchy que ça devient indécent, totalement imparable. Deux minutes pour dire l'essentiel et rappeler à l'ordre tous les garageux à la petite semaine qui s'éparpillent du coté obscur du psychédélisme ou de l'inspiration sixties que c'est avant tout de rock que ça cause, qu'ils sont là pour faire un beau bordel, racler un fond de noise afin que l'emballage des mélodies abruptes et torrides n'en soit que plus redoutable et merveilleux. Le trio envoie dix titres qui claquent, impossible d'en mettre un plus en avant qu'un autre, même pas Bad Day qui est un vestige d'un titre de Kids Of Zoo.
Le label allemand X-Mist qui a complètement craqué sur ce groupe et qui sort la version vinyle (le CD sort sur l'Australien Off The Hip) évoque les poulains de la maison Ten Volt Shock ou Kurt pour la comparaison. Mod Vigil, c'est la version Antipodes et garage-punk. Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire. Mod Vigil, c'est de la balle à consommer d'urgence.

SKX (29/03/2017)